Texte lu par le Pre­mier ma­gis­trat de la ville

Monaco-Matin - - Monaco -

Sainte Ma­rie, mère de Dieu tou­jours Vierge, Toi que nous vé­né­rons tout par­ti­cu­liè­re­ment en ce jour de ton Im­ma­cu­lée Concep­tion, écoute la prière que nous t’adres­sons au nom de ton peuple ici re­pré­sen­té dans cette Ca­thé­drale qui porte ton nom. Fi­dèles à la tra­di­tion chré­tienne de nos aïeux, nous ac­com­plis­sons le « Voeu » qui sui­vit ta pro­tec­tion spé­ciale, quand ces­sa la ter­rible épi­dé­mie de peste en . Con­for­mé­ment à l’in­vi­ta­tion du Pre­mier des Mo­né­gasques d’alors, nous ve­nons de re­nou­ve­ler à ta louange cette pro­ces­sion en té­moi­gnage de notre fi­dé­li­té re­con­nais­sante et confiante. Ce que ta mé­dia­tion ma­ter­nelle nous va­lut, il y a dé­jà long­temps, qu’elle nous l’ob­tienne au­jourd’hui en­core. Pro­tège notre Sou­ve­rain et les siens, cha­cune de nos fa­milles et cha­cun d’entre nous. Ô Toi, qui es dé­jà Sainte Ma­rie la glo­rieuse, ai­de­nous à pour­suivre l’iti­né­raire de foi qui nous condui­ra à ta suite vers le Royaume éter­nel du Père et de ton Fil Jé­sus. O Bea­ta Vèr­gine Ma­ria, San­ta Màire de Diu che i nos­tri avi an tan­tu ve­ne­rau e pre­gau, Re­gi­na d’u Ce­lu, Tü che i ai tan­tu pru­te­giüi, ün memò­ria d’u vo­tu an­ti­cu, ve­gnë­mu üna vo­ta de ciû ne mëte su­ta u To pu­tente re­ca­tu e cun tüt’u coe T’üm­plu­ra­mu de ne gar­dià sempre fe­de­li â lon­ga tra­di­çiùn cris­tia­na d’u nos­tru ca­ru paise.

(Tra­duc­tion de la par­tie lue en langue mo­né­gasque: Ô Bien­heu­reuse Vierge Ma­rie, Sainte Mère de Dieu que nos aïeux ont tant vé­né­rée et priée, Reine du Ciel, Toi qui les as tant pro­té­gés, en­mé­moire du voeu an­cien, nous ve­nons une fois de plus nous mettre sous Ta puis­sante pro­tec­tion et avec tout notre coeur nous T’im­plo­rons de veiller à ce que nous res­tions tou­jours fi­dèles à la longue tra­di­tion chré­tienne de notre cher pays.)

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.