Peaux claires en pre­mière ligne

Monaco-Matin - - Santé -

Il est dif­fi­cile de dis­tin­guer clai­re­ment les causes de la ro­sa­cée. Ce­pen­dant, elle concerne sur­tout les per­sonnes à la peau et aux yeux clairs. On parle par­fois de « ma­lé­dic­tion des Celtes » car les po­pu­la­tions du Nord sont da­van­tage concer­nées. Les peaux noires échappent en ef­fet à la ro­sa­cée. Le fac­teur hé­ré­di­taire joue un rôle: il n’est pas rare de ren­con­trer plu­sieurs cas dans une même fa­mille. Contrai­re­ment aux idées re­çues, l’al­cool ne pro­voque pas la ma­la­die. En re­vanche, tout comme une ali­men­ta­tion épi­cée, il peut dé­clen­cher un échauf­fe­ment du vi­sage. Un plat pi­men­té ne va pas en­traî­ner une ro­sa­cée, en re­vanche, il peut cau­ser des flushes. Le so­leil est à évi­ter pour ces peaux fra­giles. Un conseil de pru­dence qui est tou­te­fois applicable à tous les in­di­vi­dus. Les rou­geurs peuvent aus­si être exa­cer­bées par les va­ria­tions de tem­pé­ra­ture et le stress en­vi­ron­ne­men­tal (le vent as­sèche la peau par exemple).

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.