« Pas­seràautre chose »

Mal­gré la sor­tie de piste en Coupe d’Eu­rope, Ré­mi Wal­ter reste am­bi­tieux pour la suite...

Monaco-Matin - - Sports - RE­CUEILLI PAR V.M.

A Saint-Etienne, il fut très pré­cieux dans l’en­tre­jeu. Moins en réus­site face à Schalke 04, Ré­mi Wal­ter reste l’une des bonnes sur­prises du dé­but de sai­son du Gym. Le dé­clic, l’an­cien Nan­céien l’a eu lors de son re­tour dans le onze à Mont­pel­lier en sep­tem­bre­der­nier (5e jour­née). A écou­ter le mi­lieu in­ter­na­tio­nal Es­poirs, on com­prend bien qu’il n’a plus en­vie de lâ­cher le mor­ceau.

Quel sen­ti­ment vous anime quelques heures après cette éli­mi­na­tion en Ligue Eu­ro­pa ?

Il faut pas­ser à autre chose, se concen­trer sur le cham­pion­nat. C’est le plus im­por­tant. On veut re­par­tir du bon pied dès di­manche contre Bas­tia.

Elle ne vous fait tout de même pas un peu mal à la tête cette dé­faite à Schalke ?

Oui, c’est sûr que ça ne fait pas plai­sir et qu’on doit en­core bos­ser pour pro­gres­ser. On a pu se rendre compte que la Ligue Eu­ro­pa était une com­pé­ti­tion dif­fi­cile, mais on l’a jouée à fond. La marche était en­core trop haute pour un ef­fec­tif aus­si jeune comme le nôtre. Ce n’est pas pas­sé, mais dé­sor­mais de belles échéances nous at­tendent en cham­pion­nat. On a bien dé­bu­té, à nous d’al­ler cher­cher en­core plus.

En Ligue , vous af­fron­tez dé­sor­mais des équipes très re­grou­pées. Ce de­vrait une fois en­core être le cas contre Bas­tia ?

Je ne sais pas trop, je ne suis pas coach... Comme d’ha­bi­tude, on se concentre sur notre jeu. On s’est bien re­pris face à Saint-Etienne. Il faut confir­mer tout ça de­vant notre pu­blic. On en a les moyens. On sait très bien qu’on ne va pas ga­gner tous les matchs. On s’at­tache à gar­der tou­jours la­même phi­lo­so­phie de jeu. C’est ce qui fait la force de notre équipe. Le coach le sait, il nous le ré­pète.

Sur le plan per­son­nel, on vous sent de plus en plus épa­noui au sein du col­lec­tif.

Le mat­chà Mont­pel­lier m’a lan­cé. J’ai eu le dé­clic cette sai­son. J’ai pris conscience de cer­taines choses. Je me sens très bien dans cette équipe. Quand vous êtes en confiance, ça change tout. Je joue mon jeu.

Au mi­lieu, vous de­vez faire face à a une sa­crée concur­rence (Ko­ziel­lo, Se­ri, Bod­mer, Cy­prien). C’est mo­ti­vant ?

Ça tourne beau­coup dans ce sec­teur de­puis le dé­but de sai­son. Un coup, c’est l’un. Un coup, c’est l’autre. Le coach gère bien tout ça. Dans toutes les équipes, il faut de la concur­rence. Celle- ci est saine, c’est le plus im­por­tant. Entre nous, il y a de la com­plé­men­ta­ri­té.

« Il faut de la concur­rence »

(Pho­tos Pa­trice La­poi­rie)

Ré­mi Wal­ter et le Gym à la re­lance contre Bas­tia après le couac de l’Eu­rope.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.