Re­tour vers le fu­tur

Qua­torze mois après la dé­route de Car­diff en Coupe du monde, le XV de France re­trouve les ter­ribles All Blacks pour me­su­rer à la fois ses pro­grès réa­li­sés

Monaco-Matin - - Sports -

Ce17oc­tobre2015, sous le toit du Millen­nium Sta­dium­deCar­diff, les Bleus sont noyés sous la ma­rée noire néo-zé­lan­daise (13-62) en quarts de fi­nale de la Coupe du­monde, pour solde de tout compte d’une ère et le dé­but d’une nou­velle. Cette dé­route a ain­si mar­qué la fin de la pé­riode Phi­lippe Saint-An­dré et de son rugby de des­truc­tion, mais aus­si d’une cer­taine or­ga­ni­sa­tion­du rugby fran­çais, in­ca­pa­ble­de­don­ner au XV de France les­moyens de ses ob­jec­tifs. Il en a dé­sor­mais un peu plus, avec cette nou­velle conven­tion ré­gis­sant la­mise àdis­po­si­tion des in­ter­na­tio­naux, née de la dé­bâcle gal­loise, qui a for­cé la Ligue et la Fé­dé­ra­tionàs’as­seoi­rau­tour d’une table et faire cause com­mune pour re­mettre le Coq au centre du village. Le temps di­ra si les Bleus, avec­cet­te­nou­velle arme, un nou­veau sé­lec­tion­neur (Guy No­vès) et un nou­veau pro­jet de jeu, beau­coup plus am­bi­tieux, pour­ront vrai­ment ri­va­li­ser sur le long­ter­mea­vec les meilleurs.

Juge de paix

Mais se pré­sen­te­dès ce soir de­vant eux un deuxième exa­men de pas­sage sur le che­min de leur­pro­gres­sion, une se­maine après le pre­mier, man­quéàun­drop­près face à l’Australie (23-25). Le XV de France veut ou­blier la dé­route du quart de fi­nale de l’an pas­sé contre les Blacks (-).

« Ona­pro­gres­sé contre l’Australie, j’es­père qu’à la fin­dece match on au­ra fait en­core un pas en avant. Et ain­si de suite pour pe­tit à pe­tit se rap­pro­cher des meilleurs. On ver­ra où on en est » , a ain­si sou­li­gné le 3e ligne Louis Pi­ca­moles, l’un des huit Bleus sur la feuille de match samedi à avoir vé­cu le nau­frage de Car­diff (ils sont dix cô­té néozé­lan­dais). Ce se­cond contrôle pa­raît bien plus ar­du que ce­lui face àdes Wal­la­bies «bis» : les All Blacks conti­nuent de ré­gner sur le monde mal­gré le dé­par­ta­près leur troi­siè­me­titre mon­dial de plu­sieurs mons-

tres sa­crés. Et ils semblent bien dé­ci­dés àcon­clu­reen­beau­té leur sai­son 2016, ain­si que ré­en­clen­cher une sé­rie vic­to­rieuse, stop­péeà­dix-huit suc­cès de rang par l’Ir­lande le5no­vembre (29-40). Les Bleus se pré­sentent donc au pied d’une face nord et noire, avec un mé­lange « d’ap­pré­hen­sion et d’ex­ci­ta­tion » , d’après le cen­treRé­mi La­me­rat.

« Leur don­ner mal à la tête »

Mais­sans, ap­pa­rem­ment, se nour­rir du fa­meux sen­ti­ment de re­vanche qui per­met­trait,

à tort ouà­rai­son, de ren­ver­ser des mon­tagnes : « Ce genre de com­por­te­ment va bien de temps en temps, avec par­ci­mo­nie, dans le contexte du cham­pion­nat (...) Etre re­van­chards à ce ni­veau se­rait mal­heu­reux ; por­ter ce maillot se­ra le seul élé­ment mo­teur de notre mo­ti­va­tion » , a af­fir­mé No­vès. Le sé­lec­tion­neur a en tout cas hâte de consta­ter si ses troupes peuvent, à dé­faut de gra­vir le massif néo-zé­lan­dais, se rap­pro­cher de son som­met. « Ilme tarde de voir si les gars sont ca­pables de haus­ser leur ni­veau dans cer­tains sec­teurs. Si ona­van­ceun

peu », s’est-il ain­si pro­je­té. Il s’agit de voir si le XV de France est ca­pable « non pas de ren­ver­ser les Blacks » pour la pre­mière fois de­puis juin 2009, mais de leur « te­nir tête le plus long­temps pos­sible. Et si on peut leur don­ner mal à la tête, on ne s’en pri­ve­ra pas » , a ajou­té No­vès. Alors, à dé­faut sans doute d’of­frir un sa­vou­reux dou­blé à leur sé­lec­tion­neur, vain­queur des All Blacks pour sa pre­mière sé­lec­tion comme joueur (18-13 le 11 no­vembre1977), lesB­leus pour­ront cer­tai­ne­ment me­su­rer, avant de re­fer­mer le livre de 2016, le che­min par­cou­ru­de­puis le 17 oc­tobre 2015.

Du­lin - Na­kai­ta­ci, La­me­rat, Fo­fa­na,Va­ka­ta­wa-(o) Lo­pez,(m) Ma­che­naud - Gour­don, Pi­ca­moles, Ol­li­von - Maes­tri, Va­haa­ma­hi­na- Ato­nio, Gui­ra­do(cap), Chioc­ci Rem­pla­çants: Chat, Baille, Sli­ma­ni, Le De­ve­dec, Chou­ly, Se­rin, Dous­sain, Fi­ckou

Dagg - Na­ho­lo, Lie­nert-Brown, Crot­ty, J. Sa­vea-(o) B. Bar­rett, (m) Pe­re­na­ra - Todd, Read (cap), Kai­no - Whi­te­lock, Re­tal­lick - Franks, Coles, Moo­dy. Rem­pla­çants: Tay­lor, Cro­ckett, Fau­mui­na, S. Bar­rett, A. Sa­vea, Smith, Cru­den, Ioane

(Pho­to AFP)

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.