Le brillant En­fant du Phil­har­mo­nique re­vient

Monaco-Matin - - Monaco Et Sa Région - AN­DRÉ PEYREGNE

Ils avaien­tan­non­cé­com­meune « Féé­rie » le con­cert de ven­dre­di soir du Phil­har­mo­nique. Ils n’avaient pas men­ti. La ba­guette du chef Ka­zu­ki Ya­ma­da fut ma­gique. Et l’or­chestre étin­ce­la comme une nuit de Noël. Deux oeuvres au pro­gramme: Pe­trou­ch­ka de Stra­vins­ky et l’ En­fant et les Sor­ti­lèges de Ra­vel. Tous les­so­listes, chan­teurs et mu­si­ciens y furent mer­veilleux. De même que le choeur de l’Opé­ra, com­plé­té par le jaillis­se­ment des voix fraîches des en­fantsde l’Aca­dé­mie de mu­sique. Sur deux écrans ap­pa­rais­saient des images dues à l’ins­pi­ra­tion poé­tique de l’illus­tra­teur Gré­goire Pons. Le con­cert se­ra re­don­né cet après-mi­di pour un pu­blic d’en­fants. Nous don­nons à leur in­ten­tion des re­pères in­dis­pen­sables pour com­prendre le dé­rou­le­ment de l’oeuvre. Dé­cou­pez cet ar­ticle et al­lez au con­cert avec!

Mode d’emploi

L’his­toi­reest celle d’un en­fant contre le­quel se re­bellent les ob­jets et ani­maux de son en­tou­rage. Tous sont in­car­nés par des chan­teurs qui se pré­sentent sur le de­vant de la scène en ha­bit de concert­mais sans qu’on puis­sea­prio­ri les dis­tin­guer dans leurs dif­fé­rents rôles. Le rôle de l’en­fant est chan­té par une femme à la voix de so­pra­no. Une al­to chante les rôles de la mère et de la tasse; une so­pra­no in­carne le feu, la prin­cesse et le ros­si­gnol; une mez­zo chante un fau­teuil, la chatte et l’écu­reuil; un té­nor chante la théière et l’arith­mé­tique; un ba­ry­ton in­carne l’hor­loge et le chat; un homme à voix de basse chan­teun fau­teuil et un arbre. Suc­ces­sion des épi­sodes. 1: duo de la mère et l’en­fant; 2: duo des fau­teuils; 3: co­lè­rede l’hor­loge; 4: duo de la tasse et de la théière(mu­si­quede jazz); 5: co­lère du feu; 6 : choeur des ber­gers; 7: duo de l’en­fant et la prin­cesse; 8: dé­lire de l’arith­mé­tique; 9: duo des chats (en ono­ma­to­pées); 10: la nuit dans le jar­din (avec brui­tages de voix d’ani­maux); 11: con­clu­sion, tout le monde par­donne à l’en­fant qui a soi­gné l’écu­reuil. Au­jourd’hui, Au­di­to­rium, 15 heures. Ta­rif: 12 eu­ros. Tél. 98.06.28.28.

(A.P.)

Après son suc­cès de ven­dre­di, l’En­fant et les sor­ti­lèges est re­don­né au­jourd’hui pour les jeunes. Mode d’emploi pour une écoute ac­tive.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.