La Ré­gion « pousse les feux » de la culture

Ch­ris­tian Es­tro­si a an­non­cé, au Théâtre na­tio­nal de Nice, la fu­ture hausse (plus de 10%) du bud­get consa­cré en 2017 à la culture, et le re­tour à l’équi­té dans sa ré­par­ti­tion géo­gra­phique

Monaco-Matin - - Côte D’azur - R. D.

Pous­ser les feux de la culture! » La formule a été uti­li­sée ven­dre­di matin au théâtre de Nice par le pré­sident de la Ré­gion. Ch­ris­tian Es­tro­si était sur scène dans un dé­cor simple mais pré­cis: der­rière lui, la jauge af­fi­chait 7,6 mil­lions d’eu­ros. C’est la somme des mon­tants al­loués jus­qu’au mois de no­vembre 2016 par la Ré­gion aux 162 pro­jets pro­po­sés par les ac­teurs cultu­rels des Alpes-Ma­ri­times. Le pré­sident de la Ré­gion a ren­du hom­mage à ces forces vives, sou­li­gnant : « Il fal­lait que ce po­ten­tiel existe pour pouvoir le mettre en va­leur, et les Alpes-Ma­ri­times sont riches de ce monde cul­tu­rel. » Et pour jus­ti­fier en­core ce sou­tien, Ch­ris­tian Es­tro­si a poin­té : « La culture est un fac­teur de co­hé­sion so­ciale. » Lors d’un bref re­tour vers la cam­pagne qui lui a per­mis d’ac­cé­der à la Ré­gion, l’élu Les Ré­pu­bli­cains a égra­ti­gné sa concur­rente FN, Ma­rion Ma­ré­chal-Le Pen, mais a été moins acerbe pour son pré­dé­ces­seur, Mi­chel Vau­zelle, « qui avait fait moins, mais qui avait fait bien » . Car le nou­veau­pré­sident avait en poche deux bonnes nou­velles. D’abord, la vo­lon­té d’un ré­équi­li­brage ter­ri­to­rial sans faille dans la dis­tri­bu­tion des sub­ven­tions al­louées au bud­get de la culture (qui s’élève à 53mil­lions). « C’est une ques­tion de jus­tice! » , a-t-il in­sis­té. Pour les Alpes-Ma­ri­times, la haus­se­moyenne est es­ti­mée à 30% par rap­port à 2015. Et cet ef­fort ne va pas être stop­pé. « Mal­gré les dif­fi­cul­tés, nous aug­men­te­rons le bud­get de la culture 2017. Nous en sommes au stade des ar­bi­trages. C’est aus­si le ren­dez-vous de la pa­role te­nue » , a dé­cla­ré le pré­sident de la Ré­gion. Le chiffre exact se­ra pré­ci­sé lors de l’exa­men du bud­get, mais la hausse de­vrait at­teindre 13 %. Ch­ris­tian Es­tro­si a donc en­joint les ac­teurs de la culture à uti­li­ser ces res­sources en « pré­sen­tant de nou­veaux pro­jets et en si­gnant des conven­tions » . Et il les a as­su­rés d’un exa­men bien­veillant, sou­li­gnant : « L’homme po­li­tique n’a pas à ju­ger, mais doit ac­com­pa­gner et faire confiance aux créa­teurs. »

(Pho­to J.-S. Gi­no-An­to­mar­chi)

Ch­ris­tian Es­tro­si a sti­mu­lé les forces vives de la créa­tion dans le dé­par­te­ment en les as­su­rant du sou­tien fi­nan­cier de la ré­gion.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.