Fillon: «L’ave­nir nous at­tend»

Monaco-Matin - - Primaire De La Droite Et Du Centre -

« La vic­toi­reme re­vient, et c’est une vic­toire de fond bâ­tie sur des convic­tions. Pro­gres­si­ve­ment, j’ai sen­ti cette vague qui a bri­sé tous les scé­na­rios écrits d’avance. Ma dé­marche a été com­prise. La France ne sup­porte pas le dé­cro­chage, la France veut la vé­ri­té et elle veut des actes. Ce quin­quen­nat qui s’achève a été pa­thé­tique. Il va fal­loir y mettre un terme et re­par­tir de l’avant comme on ne l’a ja­mais fait de­puis trente ans. Pour ce­la, j’au­rai be­soin de tout le monde. Et ce soir j’ai une­pen­sée par­ti­cu­lière pourNi­co­las Sar­ko­zy. J’adresse à Alain Jup­pé un mes­sage d’ami- tié, d’es­time et de res­pect. Alain est un homme d’Etat et il le reste. [...] Ce qui nous unit est tel­le­ment plus im­por­tant que ce qui nous dis­tingue [...] C’est pour­quoi ce soir, je tends la main à tous ceux qui veulent ser­vir notre pays. [...] Ce suc­cès, je le dois à ces mil­liers de Fran­çais que j’ai ren­con­trés, et dont jeme suis nour­ri de leur ré­volte et de leur déses­poir. [...] L’ave­nir nous at­tend. Nous avons en main tous les atouts pour être une na­tion sou­ve­raine, en tête de l’Eu­rope. [...] Si, en 2017, nous pre­nons fer­me­ment les choses en main, alors notre pays ira loin, car rien n’ar­rête un peuple qui se dresse pour son ave­nir. »

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.