Pa­pa ga­gneur

Monaco-Matin - - Sports - de Gil LÉON

« Une fois qu’un pi­lote a un en­fant, il perd une de­mi-se­conde au tour. » En ren­ver­sant la mon­tagne Le­wis Ha­mil­ton pour coif­fer la cou­ronne su­prême, hieràA­bu Dhabi, Ni­coRos­berg a aus­si écra­bouillé la fa­meuse ci­ta­tion­du Com­men­da­tore En­zo Fer­ra­ri. Heu­reux gé­ni­teur d’une pe­ti­teA­laia (« bon­heur », en basque) l’an der­nier, cô­té jar­din, Ni­co­deMo­na­co s’est lit­té­ra­le­ment mé­ta­mor­pho­sé, cô­té course. Ce­lui que l’on pen­sait voué au rôle d’éter­nel chal­len­ger est de­ve­nu un pa­pa ga­gneur. Dans les pad­docks, dix fois, vingt fois, cent fois, l’an­cien mau­vais per­dant a su es­qui­ver les sem­pi­ter­nelles ques­tions re­la­tives à ses chances d’être ti­tré. Sur les pistes et en cou­lisses, de l’Al­bert Park de Mel­bourne au cir­cuit YasMa­ri­na, il a gar­dé le sou­rire, est res­té im­per­méable à la pres­sion. Un exemple de « zé­ni­tude » ! Chan­ge­ment de conduite ô com­bien payant puisque le voi­là qui re­joint au­jourd’hui sur les tablettes do­rées de la F un cer­tain Keke Ros­berg, le pè­re­mo­dèle, cham­pion du monde en . Et main­te­nant ? Sans doute songe-t-il d’ores et dé­jà à dou­bler la­mise en . Peut- être pen­set-il aus­si à of­frir un­pe­tit frère à Alaia, his­toire de pré­pa­rer la re­lève...

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.