Un col­lège mar­seillais briè­ve­ment fer­mé après la dé­cou­verte de flèches dans les es­paces ex­té­rieurs

Monaco-Matin - - France -

Con­fi­nés par sé­cu­ri­té pen­dant une par­tie de la ma­ti­née, les élèves d’un col­lège du  ar­ron­dis­se­ment de Mar­seille n’ont pas eu cours hier après-mi­di, après la dé­cou­verte de deux flèches dans les es­paces ex­té­rieurs de l’éta­blis­se­ment. Plu­sieurs pro­fes­seurs ont af­fir­mé que les flèches ont été ti­rés de­puis des im­meubles qua­si-in­sa­lubres bor­dant le col­lège Ver­sailles, si­tués dans l’un des quar­tiers les plus pauvres de France. « Il y a eu des flèches dé­cou­vertes [mais] à notre connais­sance, il n’y a pas eu de tir re­pé­ré contre des élèves ou des en­sei­gnants » , a ce­pen­dant sou­li­gné, hier, Na­jat Val­laud-Bel­ka­cem. Les élèves ont été con­fi­nés « tant que les abords du col­lège n’étaient pas sé­cu­ri­sés », puis sont sor­tis à la­mi-jour­née sous la pro­tec­tion de la po­lice, a-t- elle ex­pli­qué. Il n’y a pas eu cours lun­di après-mi­di, mais la mi­nistre « sou­haite que les cours re­prennent » au­jourd’hui. Une en­quête a été ou­verte pour dé­ter­mi­ner d’où pro­viennent les flèches, et s’il y a eu des tirs di­rects sur l’éta­blis­se­ment.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.