Conduire sans per­mis et/ou sans as­su­rance ne se­rait pu­ni que d’une amende

Monaco-Matin - - France -

« Au  jan­vier , la conduite sans per­mis et le dé­faut d’as­su­rance, qui res­tent des dé­lits – con­trai­re­ment à la ver­sion ini­tiale du pro­jet de loi mo­der­ni­sa­tion de la jus­tice du XXIe siècle ( ) oùelles de­vaient de­ve­nir des amendes contra­ven­tion­nelles –, vont être sanc­tion­nées par des “amendes for­fai­taires dé­lic­tuelles”, un­dis­po­si­tif to­ta­le­ment nou­veau dans ce contexte ! », se­lon le­ma­ga­zine Au­to Plus. « Ain­si l’au­teur d’un pre­mier dé­lit de conduite sans per­mis n’au­ra­plusà­pas­ser au tri­bu­nal cor­rec­tion­nel s’il règle une amende de  € dans les  jours, pour­suit l’heb­do­ma­daire. Amende mi­no­rée à  € si le paie­ment in­ter­vient dans les  jours et ma­jo­rée à   € au-de­là des  jours. Quant à l’au­teur d’une conduite sans as­su­rance, il en­cour­ra, lui, «  € d’amende, mi­no­rée à  € et­ma­jo­rée à   € » . Ces amendes for­fai­taires ne s’ap­pli­que­ront pas aux mi­neurs, en cas de ré­ci­di­veou si plu­sieurs in­frac­tions sont consta­tées si­mul­ta­né­ment et qu’au moins l’une d’en­treelles ne­don­ne­pas lieuàune amende for­fai­taire (grand ex­cès de vi­tesse ou dé­lit). En at­ten­dant le dé­cret d’ap­pli­ca­tion qui pré­ci­se­ra les mo­da­li­tés de cet­te­nou­velle pro­cé­dure.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.