Les Mo­né­gasques signent l’ex­ploit à Sa­lo­nique

La Ro­ca Team a si­gné une vic­toire qui fe­ra date sur le par­quet de l’un des clubs phares de Grèce

Monaco-Matin - - La Une - FRAN­ÇOIS PATURLE

C’est à la fois unex­ploit et une confir­ma­tion : cette Ro­ca Team pos­sède un coeur énorme... L’Aris Sa­lo­nique n’est plus in­vain­cue dans sa salle en Cham­pions League : l’AS Mo­na­co, au bout du sus­pense, a si­gné en terre grecque sa 6e vic­toire en BCL, se rap­pro­chant en­core un peu plus d’une­qua­li­fi­ca­tion pour les play-off­sde la com­pé­ti­tion ma­jeu­rede la FIBA. La my­thique en­ceinte Ni­ckos Ga­lis était bien rem­plie, hier soir, pour ac­cueillir le lea­der de ProA, face au 3e du der­nier cham­pion­nat grec. Et le vol­can «jaune et noir» s’est en­flam­mé, à 1’55 de la fin, lorsque Cum­mings, tran­chant comme une lame, a éga­li­sé pour l’Aris au coeur de la ra­quette (60-60). Ad­mi­rable en dé­fense, mais plom­bé par une adresse en berne, l’ASM n’a pas vou­lu lâ­cher son bien pré­cieux. C’est Jor­dan Abou­dou, d’un tir à trois points à 25 se­condes du terme(64-60), quias­cel­lé le sort d’une ren­contre achar­née. Peu avant, Zack Wrigh­ta­si­gné­deux «blocks» épous­tou­flants sur Cum­mings dans la pein­ture, avant de cla­quer un dunk en contre-at­taque. Le pe­tit me­neur US de l’ASM conti­nue son chan­tier (énorme) en Cham­pions League. C’est au cours de la pre­mière mi­temps, hier, que Mo­na­co a dis­pu­té son meilleur bas­ket. Fai­sant vivre la­balle en at­taque, trou­vant les po­si­tions, à l’image de Ouat­ta­ra et cou- pant les lignes de passe, l’ASM a comp­té jus­qu’à 11 points d’avance(29-18), s’ap­puyant no­tam­ment sur la patte ex­perte de son nou­veau pi­vot, John Bryant. Dès l’en­tame du QT3, la 5e faute de Fo­fa­na a pré­cé­dé une grosse pé­riode de di­sette : 6’40’’ sans le moin­dre­pa­nier, sans comp­ter tous les lan­cers gâ­chés... L’Aris, pas dans un grand soir d’adresse non plus, n’a alors pas suen­pro­fi­ter. Une fin de­match ha­ras­sante. L’ASM, en ter­rain hos­tile, aé­té la plus forte men­ta­le­ment, dé­ployant une éner­gie consi­dé­rable dans le mo­ney-time. Le­pré­sident Ser­gei Dya­de­ch­ko, qui avait ef­fec­tué le dé­pla­ce­ment en Grèce, apu lais­ser écla­ter sa joie dans le rond cen­tral au mi­lieu de ses joueurs. Mo­na­coa­mar­qué les es­prits.

(Pho­to PQR)

Zack Wright, l’un des grands ac­teurs de l’ex­ploit mo­né­gasque.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.