Ni­ce­proche du mi­racle

COUPE DE FRANCE (8es DE FI­NALE)

Monaco-Matin - - Sports - SYLVAINMUSTAPIC

Une am­biance de fo­lie ré­gnait hier soir dans la salle Pal­mei­ra. Me­nés 2 sets à 0 (25-23 puis 25-22) sans que l’écart de ni­veau ne soit fla­grant, les Ni­çois ont fait preuve d’une force de ca­rac­tè­re­dont peu d’équipes peuvent se tar­guer. Après avoir rem­por­té la 3e manche sur le sco­rede 25-21, les joueurs de Mla­den Ka­sic al­laient connaître une en­tame de qua­trième manche dif­fi­cile, en étant im­mé­dia­te­ment do­mi­nés 50. Un re­tard après le­quel ils al­laient cou­rir jus­qu’à être me­nés 23-14. L’af­faire sem­blait alors pliée… Quelques ins­tants­plus tard, les Poi­te­vins­dis­po­saient en ef­fet de sept balles de match. Fé­briles, ils se heur­taient à des Ni­çois ja­mais aussi cos­taud­sque lors­qu’ils sont dos au mur.

9 balles de match sau­vées

Hé­roïque au contre, sur­mo­ti­vé, avec un No­vot­ni-Ka­sic im­pec­cable au ser­vice, le NVB ins­tau­rait peu à peu le doute dans l’es­prit des vi­si­teurs, tan­dis que leurs sup­por­ters s’en­flam­maient jus­qu’à voir leurs pro­té­gés re­ve­nir à éga­li­té (24-24), sur un nou­veau block mons­trueux. Poi­tiers s’of­frait deux nou­velles balles de match, que Nice sau­vait avec brio. Et sur leur pre­miè­re­bal­lede set, les Ni­çois ne lais­saient pas pas­ser leur chance au bout d’uneat­ta­que­ga­gnante si­gnée de l’in­évi­table Egles­kalns (28-26). La vic­toire ne pou­vait plus échap­per aux Ni­çois, tant un tel scé­na­rio était dif­fi­cile à en­cais­ser­men­ta­le­ment­pour les Poi­te­vins. Le piège était peut-être­bien là: ne­pas s’ar­rê­ter sur ces 9 balles de match mi­ra­cu­leu­se­ment sau­vées. Dans le tie-break, Poi­tiers al­lait de nou­veau faire la course en tête en me­nant 107, avant de se faire à nou­veau re­joindre (13-13). Mal­heu­reu­se­ment pour Nice, un énième coup de bou­toir de Ni­mir puis une faute d’Egles­kalns pri­vaient Ra­de­vic et les siens d’une is­sue fa­vo­rable. Mal­gré­ce­la, le tech­ni­cien croate af­fi­chait de la sa­tis­fac­tion à l’is­sue de la partie : « On a fait un bon match, face à une belle équipe de Poi­tiers. Dès le dé­but, on a été un peu ner­veux. On sa­vait que sans Ter­zic, on per­dait de la qua­li­té à la ré­cep­tion, un sec­teur dans le­quel Poi­tiers ad’ailleurs été très so­lide. Ni­mir a été fan­tas­tique. Ce qui est stu­pide, c’est que l’onaé­té se­rein dans le mo­ney-time et pas dans les mo­ments­moins dé­ci­sifs ». Le coach a éga­le­ment pro­fi­té de la Coupe pour faire quelques chan­ge­ments in­té­res­sants, à l’image de l’in­té­gra­tion de son fils, Fran, à la passe. De quoi an­ti­ci­per le dé­part de Jau­mel, jo­ker­mé­di­cal qui « de­vrait être là contre Ajac­cioet peut-être en­core la se­maine pro­chaine ». Mal­gré cette dé­faite, les Ni­çois ont dé­mon­tré une fois de plus leurs grandes qua­li­tés men­tales. Ajac­cio, qui vien­dra à Nice ven­dre­di, est pré­ve­nu.

(Pho­to F.B.)

Au top de­puis plu­sieurs se­maines, les Ni­çois ont su­bi un coup d’ar­rêt hier soir.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.