RC Cannes : se re­le­ver et vite !

Monaco-Matin - - Sports - K. NATTON

Laurent Tillie sa­vait que ces trois matchs ins­crits dans la se­maine pour­raient être un vi­rage très dé­li­cat à né­go­cier pour ses joueuses. Aussi, après le pre­mier dé­ra­page fa­ceaux voi­sines du Can­net, di­manche, ve­nues ré­col­ter les trois pre­miers points de leur his­toi­re­dans l’antre can­noise, les Ra­cing­wo­men ont tout in­té­rêt à re­prendre le contrôle dès ce soir à Mul­house. La ques­tion est de sa­voir comment les Can­noises au­ront di­gé­ré l’échec du der­by. Une dé­faite cer­tai­ne­ment vé­cue plus dif­fi­ci­le­ment que toute autre comme le re­con­naît Laurent Tille. « C’est for­cé­ment plus dur car c’est un match avec un en­jeu très par­ti­cu­lier ». L’en­traî­neur du RCC es­père seule­ment que ses joueuses au­ront as­sez d’orgueil pour se re­le­ver. « On est bien en place pen­dant 85 % dans ce match avant d’être aux abon­nés ab­sents les 15 % qui res­tent. Je ne sais pas s’il faut at­tri­buer ce­la à la­peur de ga­gner ou la peur de perdre, mais il va vrai­ment fal­loir tra­vailler là­des­sus » in­siste Tille. Ce voyage à Mul­house pour­rait être le­dé­clic mo­ral tant at­ten­du par le camp can­nois. En tout cas, si les De­moi­selles du Pa­lais veulent re­trou­ver leur rang, ce­la passe par une double conquête en Al­sace dès ce soir puis ven­dre­di sur les bords de la Loire, à Nantes. Deux ad­ver­saires qui de­vancent les Can­noises et où l’échec ne se­ra pas de mise.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.