Des san­gliers et des ser­pents dans le port

Monaco-Matin - - La Une - T.M.

Après la flore, la faune. Comme souvent après les in­tem­pé­ries des der­niers jours, les ports se ré­vèlent un triste ré­vé­la­teur des dé­gâts dans les val­lées alen­tours. Alors que de nom­breux ma­cro-dé­chets avaient obs­trué le port Hercule la se­maine der­nière (lire nos édi­tions du sa­me­di 26 no­vembre), des ani­maux ont à leur tour été re­pê­chés à l’en­trée des ports de Mo­na­co. Trois san­gliers morts ont ain­si été ex­traits des eaux avant d’être « en­voyés à l’équar­ris­sage par la So­cié­té mo­né­gasque d’as­sai­nis­se­ment » , a confir­mé­hier la ca­pi­tai­ne­rie. Il y a trois se­maines dé­jà, un sanglier avait été ex­tir­pé des en­ro­che­ments sous le Gri­mal­di Fo­rum. Ven­dre­di der­nier, trois ser­pents – cette fois bien vi- vants – avaient éga­le­ment été si­gna­lés au­port de Font­vieille, sans être cap­tu­rés.

Au­cun dan­ger

« Vrai­sem­bla­ble­ment des cou­leuvres qui, comme les san­gliers, étaient sû­re­ment en bor­dure de val­lon et ont été em­por­tées par la crue. Comme un ser­pent nage, ils se sont re­trou­vés sur des nappes de ma­cro-dé­chets jus­qu’à ce qu’ils ar­rivent au port de Font­vieille » , étaye la di­rec­tion de la ca­pi­tai­ne­rie. Pas de pa­nique tou­te­fois pour les ri­ve­rains: outre le fait que ces ser­pents­ne­pré­sentent pas de dan­ger spé­ci­fique pour l’homme, les se­cours et la ca­pi­tai­ne­rie veillent au grain. « On sur­veille tous les jours et les pom­piers ont été aler­tés. Ils sont ve­nus avec leur équipe spé­cia­li­sée. »

(Pho­to DR)

L’un des trois san­gliers morts re­trou­vé flot­tant à l’en­trée du port de Mo­na­co.

Pho­tos O.-V.M.)

Trois cou­leuvres ont été re­pé­rées ven­dre­di dans le port de Font­vieille, sans être cap­tu­rées.(

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.