Feu vert d’un co­mi­té d’ex­perts aux « bé­bés à trois pa­rents »

Monaco-Matin - - Monde -

Un co­mi­té d’ex­perts bri­tan­niques a don­né son feu vert hier à la concep­tion de bé­bés à par­tir de trois ADN dif­fé­rents afin d’évi­ter la trans­mis­sion de ma­la­dies graves, un pas contro­ver­sé que le Royaume-Uni a été le pre­mier pays à au­to­ri­ser. La re­com­man­da­tion des scien­ti­fiques doit en­core re­ce­voir l’aval de l’or­ga­nisme bri­tan­nique res­pon­sable en matière de bioé­thique, le Hu­man fer­ti­li­sa­tion and em­bryo­lo­gy au­tho­ri­ty (HFEA), dont une ré­ponse po­si­tive est at­ten­due le  dé­cembre. La tech­nique ex­pé­ri­men­tale, qui com­bine les ADN de deux femmes et d’un homme pour évi­ter la trans­mis­sion d’une ma­la­die hé­ré­di­tai­re­ma­ter­nelle, pour­rait ain­si être uti­li­sée pour la pre­mière fois en­mars ou avril pro­chain. Ses dé­fen­seurs es­timent qu’elle per­met­tra de don­ner nais­sance à des en­fants en meilleure san­té. Pour ses op­po­sants elle va, au contraire, trop loin en matière de mo­di­fi­ca­tion gé­né­tique et ouvre la boîte de Pan­dore à la sé­lec­tion des bé­bés.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.