Ob­jets connec­tés : le nou­veau dé­fi

Monaco-Matin - - L’info Du Jour -

Com­man­der à dis­tance les lu­mières, l’ou­ver­ture des portes, ou même votre ma­chine à la­ver. Tel est l’ave­nir que nous ré­servent les ob­jets connec­tés, qui peuplent peu à peu notre quo­ti­dien. Et si ces ob­jets, pi­ra­tés à dis­tance, de­ve­naient une nui­sance, voire une me­nace ? À ce jour, ce type de scène existe sur­tout dans les films. Mais Lio­nel Dou­meng, res­pon­sable vente de so­lu­tions cy­ber­sé­cu­ri­té pour la so­cié­té F-Se­cure, ne doute pas que ces ob­jets consti­tuent la pro­chaine cible des ran­som­wares, ces « ran­çon­gi­ciels » qui pa­ra­lysent une ma­chine – à l’ins­tar de Wan­naC­ry. «On peut ima­gi­ner que votre ma­chine à la­ver connec­tée reste blo­quée, avec l’obli­ga­tion de payer... comme pour vos fi­chiers d’or­di­na­teur ! » La scène pour­rait sem­bler co­casse. Elle de­vient au­tre­ment plus in­quié­tante à l’idée qu’une porte puisse être ver­rouillée ou, au contraire, ac­tion­née à dis­tance par quelques es­prits mal­veillants. D’au­tant que « très peu d’ob­jets connec­tés sont pro­té­gés. Le bu­si­ness a de­van­cé la sé­cu­ri­té », re­marque Co­ra­lie He­ri­tier, di­rec­trice gé­né­rale de la so­cié­té Id­no­mic.

« Il n’existe pas de contrôle en la

ma­tière », ac­quiesce Lio­nel Dou­meng. Alors quoi? Faut-il re­non­cer au confort, au pro­grès ? Que nen­ni, ré­plique le re­pré­sen­tant de F-Se­cure... À condi­tion de res­pec­ter quelques règles de bonnes conduites. « À iso­ler d’In­ter­net » Avant l’achat, Lio­nel Dou­meng re­com­mande de s’in­for­mer sur les ga­ran­ties de protection of­fertes par l’ob­jet de vos convoi­tises. Une fois adop­té, « la meilleure so­lu­tion est d’iso­ler les ob­jets connec­tés des équi­pe­ments ta­blettes et PC, grâce à un boîtier adap­té. » Il conseille en­core de « pri­vi­lé­gier les ap­pli­ca­tions four­nies pour les uti­li­ser, plu­tôt que de les ex­po­ser sur In­ter­net en les connec­tant ». Co­ra­lie He­ri­tier le re­con­naît : « Cette hy­per­con­nexion a de grands avan­tages, mais elle pré­sente des

points de vul­né­ra­bi­li­té po­ten­tiels. » À l’image de cette gi­gan­tesque at­taque par dé­ni de ser­vice, en 2016. Des ca­mé­ras connec­tées avaient été pi­ra­tées pour conduire une cy­be­rof­fen­sive contre de grands sites In­ter­net amé­ri­cains. Cette spé­cia­liste es­time que « l’édu­ca­tion à la cy­ber­sé­cu­ri­té doit com­men­cer très tôt, dès l’en­fance ». Pour s’in­for­mer, elle re­com­mande le site www.hack-aca­de­my.fr, aus­si di­dac­tique que fas­ci­nant... Et ef­frayant.

Ce sec­teur en plein es­sor de­vient aus­si une cible. (Photo Mi­chaël Ale­si)

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.