Pa­ris :  in­ter­pel­la­tions après de vio­lents in­ci­dents contre un congrès de DRH

Monaco-Matin - - France -

Hier ma­tin, « en­vi­ron 80 » per­sonnes de « la mou­vance contes­ta­taire » dont « une tren­taine était ca­gou­lée » ont dé­gra­dé sept vé­hi­cules en sta­tion­ne­ment, dont trois ont été in­cen­diés [doc Twit­ter/Ste­fetche] ,au Bois de Bou­logne, se­lon un com­mu­ni­qué de la pré­fec­ture de po­lice. Qua­rante et une per­sonnes ont été in­ter­pel­lées pour « jets de pro­jec­tiles sur agents de la force pu­blique, port d’arme pro­hi­bé, et par­ti­ci­pa­tion à un at­trou­pe­ment en étant por­teur d’une arme », est-il ajou­té. Cinq d’entre elles étaient tou­jours en garde à vue hier soir. La pré­fec­ture de po­lice sou­ligne qu’au­cun « bles­sé n’est à dé­plo­rer par­mi les forces de l’ordre ». Le pré­fet de po­lice Mi­chel Del­puech a « fer­me­ment » condam­né «ces agis­se­ments in­ad­mis­sibles dont les au­teurs de­vront ré­pondre de­vant la jus­tice ». Un col­lec­tif avait ap­pe­lé à une « chasse aux DRH » à l’oc­ca­sion de l’ou­ver­ture du 34e Congrès de di­rec­teurs de res­sources hu­maines qui réunis­sait quelque deux cents DRH au res­tau­rant chic du Pré ca­te­lan, consa­cré à la ré­forme du Code du tra­vail. « Ré­ser­vons le meilleur ac­cueil à Mu­riel Pé­ni­caud, la DRH de l’en­tre­prise France », ap­pe­lait le site consa­cré à cette « chasse » aux grandes en­tre­prises du CAC 40 (Bouygues, Car­re­four, So­cié­té gé­né­rale, Re­nault, la Fran­çaise des jeux, etc.). La mi­nistre du Tra­vail Mu­riel Pé­ni­caud de­vait in­ter­ve­nir hier ma­tin, mais a dû an­nu­ler en rai­son d’un « im­pé­ra­tif d’agen­da » non lié à la ma­ni­fes­ta­tion, se­lon son ca­bi­net.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.