ASM - An­dorre, le choc des prin­ci­pau­tés

Fade à An­dorre, dans le choc des Prin­ci­pau­tés, l’ASM joue une carte im­por­tante en vue du Top 16

Monaco-Matin - - La Une - FRAN­ÇOIS PATURLE

Pe­tit bon­homme d’1,80m sous les pa­niers, De­rek Need­ham par­tage avec TJ Camp­bell (An­ka­ra) le re­cord du nombre de T3 réus­sis sur un match cette sai­son (7 sur 12). C’était mer­cre­di der­nier à Is­tan­bul, lors du suc­cès à Ga­la­ta­sa­ray (86-85), un ex­ploit qui a pla­cé Need­ham sous les feux de la rampe (c’est sa pre­mière par­ti­ci­pa­tion en Eu­ro­cup) et pro­pul­sé l’ASM en tête de son groupe.

Need­ham vs Al­bi­cy

Ar­ri­vé plu­tôt dis­crè­te­ment sur le Ro­cher, cet été, Need­ham (28 ans) a ga­gné la confiance de Fi­li­povs­ki, et ses ga­lons de ti­tu­laire au poste de me­neur. Sur son CV, pas de pas­sage ron­flant en NBA, ni dans les grands clubs eu­ro­péens. Mais les ap­pa­rences sont par­fois trom­peuses. Balle en main, De­rek Need­ham ne fait pas vrai­ment dans l’or­di­naire. À Siau­liai (Fin­lande), il condui­sit le club fin­nois au tout pre­mier titre de son his­toire (en Ligue Bal­tique). À Khi­mik (Ukraine), il fut élu MVP du cham­pion­nat au sein d’une équipe cham­pionne d’Ukraine pour la pre­mière fois de son his­toire et res­tée in­vain­cue toute la sai­son. À Reg­gia­na (Ita­lie), il dis­pu­ta la fi­nale de la Le­ga face au grand Mi­lan. Et en­fin à Mor­na Bar (Mon­té­né­gro) re­be­lote : MVP du cham­pion­nat, et pre­mier titre de cham­pion de l’his­toire pour Mor­nar. Jo­lie sé­rie ! « Je suis ori­gi­naire de Chi­ca­go, dit-il. Quand j’étais pe­tit gar­çon, chaque an­née, on fê­tait le titre des Bulls du plus grand joueur de l’his­toire, Mi­chael Jor­dan. J’ai donc gran­di avec cette idée que la vic­toire est une par­tie nor­male du pay­sage ». Avec le clin d’oeil du De­rek... Ce soir, son duel face à An­drew Al­bi­cy se­ra l’une des at­trac­tions de ce choc de la 5e jour­née d’Eu­ro­cup. Le me­neur in­ter­na­tio­nal fran­çais, sous les cou­leurs d’An­dorre pour la 3e sai­son, n’est autre que le 2e meilleur pas­seur de l’Eu­ro­cup (8,2 passes). D’un ga­ba­rit com­pa­rable (1,78m), Al­bi­cy est éga­le­ment ca­pable de mi­trailler à 3-pts, lui qui reste sur un double-double (17 pts, 11 passes) face à Bres­cia. Il au­rait pu re­trou­ver ce soir en vis à vis son co­équi­pier de l’épo­pée do­rée des U20 fran­çais à l’Eu­ro 2010, Paul La­combe.

Ro­bin­son es­pé­ré

Mais ‘’Pau­lo’’ (ad­duc­teurs) de­vra en­core pa­tien­ter sur le banc, au contraire de Ge­rald Ro­bin­son (dos) qui de­vrait ef­fec­tuer son re­tour aux af­faires. À l’in­té­rieur, gros duel aus­si en pers­pec­tive entre les deux an­ciens équi­piers de l’Etoile Rouge, El­me­din Ki­ka­no­vic et Oli­ver Ste­vic. 2e meilleure at­taque d’Eu­ro­cup (91,3 pts/match), An­dorre ne s’est pas en­core im­po­sé à l’ex­té­rieur. La Ro­ca Team, qui elle a fait le plein en dé­pla­ce­ment, ef­fec­tue­rait un grand pas en vue du Top 16 en s’im­po­sant ce soir à la mai­son. Une bonne oc­ca­sion aus­si de faire pas­ser la dé­faite d’un point à Cha­lon, sa­me­di (78-79) res­tée au tra­vers de la gorge des Mo­né­gasques. Avant de pen­ser à re­dres­ser la barre en Jeep Elite, place donc à l’Eu­rope, et à son par­fum si spécial.

Duel des Prin­ci­pau­tés

A Mo­na­co comme en An­dorre, la balle orange est une tra­di­tion so­li­de­ment an­crée. A l’ombre des grands d’Es­pagne, le BC An­dor­ra (Mo­ra­banc An­dor­ra, du nom du spon­sor) a ef­fec­tué son re­tour sur la scène eu­ro­péenne la sai­son pas­sée. Point com­mun avec l’ASM : le BC An­dorre avait aban­don­né le haut ni­veau dans les an­nées 90, avant de re­naître de ses cendres et de re­trou­ver la Li­ga ACB (1ère di­vi­sion es­pa­gnole) en 2015/16.

Need­ham. (Ph. C. Dodergny)

Al­bi­cy. (Ph. AFP)

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.