Mo­na­co s’est fait peur

Monaco-Matin - - Monaco - J. B.

C’est une équipe à ré­ac­tion qui s’est im­po­sée contre Vi­trolles (3-2), sa­me­di soir aux Mo­ne­ghet­ti, au terme d’un match dis­pu­té (3-2).

Le match

Des cos­tumes et ma­quillages en tri­bunes pour fê­ter Hal­lo­ween un peu en avance, deux équipes qui ont connu leur pre­mière dé­faite la se­maine pré­cé­dente et qui sou­hai­taient re­par­tir du bon pied… Sa­me­di soir, le gym­nase des Mo­ne­ghet­ti était un peu le lieu de tous les dan­gers pour l’AS Mo­na­co et Vi­trolles. Et ça n’a pas man­qué ! Sou­vent à la traîne au cours des deux pre­miers sets, les Mo­né­gasques ont, à chaque fois, in­ver­sé la ten­dance. Puis ont connu une belle frayeur lorsque, au terme d’un point de fo­lie, Vi­trolles les pous­sait à dis­pu­ter un cin­quième set dé­ci­sif (2-2 après qua­si­ment deux heures de jeu). En vain. L’ASM a ac­ti­vé le mode « rou­leau com­pres­seur» et n’a fait qu’une bou­chée des Pro­ven­çales (15-7, vic­toire 3-2). La dé­faite contre Saint-Fons était ou­bliée, pour le plus grand plai­sir du pu­blic qui s’est bien mis en jambes, à quelques jours d’Hal­lo­ween, avec ce scé­na­rio ha­le­tant !

La dé­cla­ra­tion

Pe­tia Po­po­va, en­traî­neur de l’ASM

Vol­ley­ball : « On es­pé­rait ga­gner 30 car ce­la nous au­rait per­mis de mon­ter au ni­veau du clas­se­ment. Mon ef­fec­tif n’est pas au com­plet mais les filles ont mon­tré qu’elles étaient ca­pables de s’adap­ter. J’ai pu prendre des risques et ce­la a fonc­tion­né. Le cin­quième set ? Une belle et nette ré­ponse. J’ai une su­per équipe, ça me met beau­coup de pres­sion car j’ai en­vie de leur faire plai­sir ! »

(Pho­to J. B.)

Scé­na­rio ha­le­tant mais heu­reux pour les vol­leyeuses mo­né­gasques.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.