Les femmes dé­te­nues sont au nombre de 1961

La Nouvelle Tribune - - Au fil de la semaine -

Se­lon un com­mu­ni­qué de la Dé­lé­ga­tion Gé­né­rale à l'Ad­mi­nis­tra­tion Pé­ni­ten­tiaire et à la Ré­in­ser­tion, le nombre de dé­te­nues au Ma­roc s'élève à 1961 en 2017, soit 2,36% du nombre to­tal des dé­te­nus dans les éta­blis­se­ments pé­ni­ten­tiaires. Le nombre des em­ployées au sein de la DGAPR au cours de la même pé­riode a at­teint 1507, ce qui re­pré­sente 1,44% du nombre des em­ployés dans le sec­teur. C’est ce qui res­sort, entre autres, des ré­sul­tats de l'étude sur l'ap­proche genre au sein des éta­blis­se­ments pé­ni­ten­tiaires, réa­li­sée dans le cadre des ef­forts dé­ployés par le Gou­ver­ne­ment pour pro­mou­voir le pro­gramme na­tio­nal pour l'éga­li­té et ré­duire les dis­pa­ri­tés fon­dées sur le genre. Ini­tiée par la (DGAPR), en par­te­na­riat avec le Pro­gramme des Na­tions Unies pour le dé­ve­lop­pe­ment, cette étude s'ins­crit éga­le­ment dans le cadre de la mise en place de la stra­té­gie de la dé­lé­ga­tion gé­né­rale 20162020. Cette étude vise à at­teindre trois ob­jec­tifs prin­ci­paux, qui re­posent sur la réa­li­sa­tion d'un diag­nos­tic ob­jec­tif sur la pers­pec­tive du genre dans le sys­tème pé­ni­ten­tiaire au Ma­roc, le dé­ve­lop­pe­ment des axes stra­té­giques de l'in­té­gra­tion de l'ap­proche genre dans les éta­blis­se­ments pé­ni­ten­tiaires et la re­com­man­da­tion d'un plan d'ac­tion pour pro­mou­voir l'équi­té genre au sein de la DGAPR et les éta­blis­se­ments pé­ni­ten­tiaires.

Newspapers in French

Newspapers from Morocco

© PressReader. All rights reserved.