Laf­tit stig­ma­tise l’al­liance des is­la­mistes et de l’ex­trême gauche

La Nouvelle Tribune - - Au fil de la semaine -

Le mi­nistre de l’In­té­rieur, Ab­de­loua­fi Laf­tit, a ré­af­fir­mé, en ce dé­but de se­maine, l’en­ga­ge­ment ferme du gou­ver­ne­ment à sou­te­nir le pro­gramme de dé­ve­lop­pe­ment de la pro­vince de Je­ra­da et à re­dou­bler d’ef­forts pour ho­no­rer ses en­ga­ge­ments de dé­ve­lop­pe­ment an­non­cés. Et de sou­li­gner la vo­lon­té du gou­ver­ne­ment d'ap­por­ter des ré­ponses aux pré­oc­cu­pa­tions des re­pré­sen­tants de la na­tion con­cer­nant la si­tua­tion dans la ville de Je­ra­da, et les in­for­mer, ain­si que l’opi­nion pu­blique na­tio­nale, des di­vers dé­ve­lop­pe­ments et cir­cons­tances en­tou­rant le su­jet. Mal­gré l’in­ter­ac­tion po­si­tive du gou­ver­ne­ment avec les re­ven­di­ca­tions ex­pri­mées, ajoute Laf­tit , cer­taines par­ties cherchent par tous les moyens à mar­gi­na­li­ser les ef­forts dé­ployés dans ce cadre, en in­ci­tant constam­ment la po­pu­la­tion à pro­tes­ter, dans une vaine ten­ta­tive de faire chan­ter l’Etat. Dans ce sens, Laf­tit a fait sa­voir que tous les in­dices et preuves dis­po­nibles montrent que les ma­ni­fes­ta­tions en­re­gis­trées dans la pro­vince de Je­ra­da sont ac­tuel­le­ment en phase de tran­si­tion de groupes ayant des exi­gences so­ciales, éco­no­miques et en­vi­ron­ne­men­tales en étape d’un pro­ces­sus à tra­vers le­quel des par­ties re­con­nues (tels le par­ti de la Voie dé­mo­cra­tique et l’As­so­cia­tion ma­ro­caine des droits de l’Homme), et d’autres non re­con­nues (telles Ja­maâ Al Adl Wal Ihs­sane) tentent d’élar­gir les zones de pro­tes­ta­tions dans dif­fé­rentes ré­gions du Royaume et ex­ploi­ter tout mou­ve­ment so­cial pour ag­gra­ver la si­tua­tion. De­vant l’état d’im­passe vé­cu par ces or­ga­nismes et la fai­blesse de leur dis­cours po­li­tique, ils tentent de s’in­fil­trer dans tout mou­ve­ment de contes­ta­tion dans le but d’em­bra­ser l’image de l’État de­vant l’opi­nion pu­blique na­tio­nale et les or­ga­ni­sa­tions in­ter­na­tio­nales de droits de l’Homme de ma­nière à sa­per les pro­jets de l’État et nuire aux ef­forts d’en­ca­dre­ment po­li­tique en­tre­pris par les par­tis po­li­tiques et les syn­di­cats sé­rieux, a-t-il ex­pli­qué.

Newspapers in French

Newspapers from Morocco

© PressReader. All rights reserved.