RMA af­fiche des ré­sul­tats en avance d’un an sur son plan trien­nal

La Nouvelle Tribune - - Finances - Se­lim Be­nab­del­kha­lek

Le top ma­na­ge­ment de la Royale Ma­ro­caine d’As­su­rance (RMA), avec à sa tête M. Zou­heir Ben­said, Pré­sident di­rec­teur gé­né­ral, a re­çu la presse mar­di 3 avril pour pré­sen­ter les ré­sul­tats de la so­cié­té au titre de l’an­née 2018, ain­si que pour faire le bi­lan des deux pre­mières an­nées de son plan stra­té­gique trien­nal 2016-2018. « Dans un en­vi­ron­ne­ment for­te­ment concur­ren­tiel, la com­pa­gnie pour­suit la crois­sance de son chiffre d’af­faires qui s’éta­blit à 6,2 MMDH », en pro­gres­sion de 6,2%, a sou­li­gné M. Ben­said, qui s’est fé­li­ci­té de la « forte évo­lu­tion » de cet agré­gat. Dans le dé­tail, le chiffre d’af­faires Vie af­fiche une évo­lu­tion de 9,8% pour s’éta­blir à 3,14 MMDH, grâce à l’ac­ti­vi­té ban­cas­su­rance, tan­dis que le chiffre d’af­faires «Non Vie» a ga­gné 2,8%, à 3,08 MMDH. On re­mar­que­ra que le CA est par­ta­gé qua­si­ment à éga­li­té entre les deux branches, ce que re­cherche la so­cié­té, se­lon son CEO. «L’en­semble des seg­ments de clien­tèle de la Com­pa­gnie contri­buent plei­ne­ment à la réa­li­sa­tion de cette per­for­mance», a-t-il éga­le­ment as­su­ré.

Le ré­sul­tat non-tech­nique vient ti­rer la crois­sance

Le ré­sul­tat net s’est éta­bli à 804 MDH au titre de 2017 (+6,9%), grâce à «une bonne maî­trise des in­di­ca­teurs tech­niques, mal­gré un contexte de hausse de la si­nis­tra­li­té as­so­cié à des réa­li­sa­tions fi­nan­cières de qua­li­té». Dans le dé­tail, le ré­sul­tat tech­nique vie est en re­cul de 38,4% à 190 MDH, no­tam­ment à cause de la fin du par­te­na­riat avec Cré­dit du Ma­roc. Du cô­té de la non-vie, le RN évo­lue de 2% à 702 MDH. La hausse du RN glo­bal vient du ré­sul­tat non­tech­nique, qui s’élève à 28 MDH après -103 MDH en 2016, et de l’IS, qui s’amé­liore de 27 MDH. No­tons que le ré­sul­tat fi­nan­cier est en hausse de 200 MDH à 1,45 MMDH.

Ain­si, le ré­sul­tat de RMA est en avance d’une an­née sur les pré­vi­sions de son plan trien­nal, ce qui confirme «la per­ti­nence des orien­ta­tions adop­tées par la Com­pa­gnie dans le cadre de son plan stra­té­gique», a dé­cla­ré M. Ben­said, qui a an­non­cé ain­si que la so­cié­té al­lait pour­suivre cette stra­té­gie en 2018. Le PDG a ajou­té que RMA «tra­vaille sur les re­ve­nus ré­cur­rents et leur gé­né­ra­tion», de fa­çon à «aug­men­ter leur contri­bu­tion fi­nan­cière à tra­vers un pro­ces­sus d’in­ves­tis­se­ment très sé­lec­tif». «Le fait de faire du chiffre d’af­faires n’est pas un abou­tis­se­ment, ce qui compte c’est de faire du ré­sul­tat», a-t-il pour­sui­vi.

La si­nis­tra­li­té de l’au­to­mo­bile conte­nue

En non-vie, RMA af­fiche de belles pro­gres­sions sur cer­tains sec­teurs, no­tam­ment l’in­cen­die (+6,7%) et le trans­port (+9,7%). Au ni­veau de l’au­to­mo­bile, qui est un do­maine qui sus­cite de nom­breuses dis­cus­sions et in­ter­ro­ga­tions au­près des as­su­reurs, en at­ten­dant les conclu­sions de l’en­quête de la fé­dé­ra­tion, RMA su­bit une hausse de la si­nis­tra­li­té si­mi­laire à celle de ses concur­rents. Tou­te­fois, si la fré­quence des si­nistres a aug­men­té de 15%, elle est com­pen­sée, se­lon le ma­na­ge­ment, par une po­li­tique agres­sive et proac­tive, et un stra­té­gie de conven­tion­ne­ment, ce qui a per­mis la ré­duc­tion du coût moyen des si­nistres de 20%.

L’en­semble de ces ré­sul­tats abou­tit à un ra­tio com­bi­né de 96,3%, l’un des tous meilleurs du sec­teur. M. Ben­said a éga­le­ment fait état de la conso­li­da­tion des fonds propres de la so­cié­té, fixés à 5,78 MMDH, et d’une ren­ta­bi­li­té en pro­gres­sion avec un ROE (ren­ta­bi­li­té sur fonds propres) à 16,2%. Il a éga­le­ment no­té que sur 45 MMDH de pla­ce­ments, la com­pa­gnie dé­gage 9,5 MMDH de plus-va­lues la­tentes.

No­tons que l’As­sem­blée Gé­né­rale de RMA n’a pas en­core eu lieu, et qu’ain­si au­cune dé­ci­sion n’a été prise quant au ver­se­ment de di­vi­dendes.

Pour 2018, RMA se base sur trois pi­liers de dé­ve­lop­pe­ment : la pour­suite de la dy­na­mique com­mer­ciale, la conso­li­da­tion de la per­for­mance tech­nique, et l’ac­cé­lé­ra­tion de la trans­for­ma­tion di­gi­tale. Sur ce der­nier point, M. Ben­said a avan­cé sa forte convic­tion que le mo­ment ap­proche où ceux qui n’au­ront pas pris le train du di­gi­tal, res­te­ront sur le quai…

Newspapers in French

Newspapers from Morocco

© PressReader. All rights reserved.