Ré­si­dences Dar Saa­da dé­cline son plan stra­té­gique 2020

La Nouvelle Tribune - - Finances - Imane JIR­RA­RI

Le pro­mo­teur im­mo­bi­lier ma­ro­cain Ré­si­dences Dar Saa­da a or­ga­ni­sé un point de presse, lun­di 2 avril, à Ca­sa­blan­ca, pour dé­voi­ler ses ré­sul­tats fi­nan­ciers pour l’exer­cice 2017, en pré­sence du ma­na­ge­ment du groupe.

L’an­née pas­sée a per­mis au groupe de dé­ga­ger un chiffre d’af­faires de 1,9 MMDH pour 7217 uni­tés li­vrées, ac­com­pa­gné d’une aug­men­ta­tion de 66% du di­vi­dende et une amé­lio­ra­tion du ra­tio d’en­det­te­ment à 38%.

94% des uni­tés li­vrées concernent des uni­tés éco­no­miques et de faible va­leur im­mo­bi­lière tem­po­raire (FVIT). La so­cié­té a dé­ga­gé un bé­né­fice net de 330 MDH, re­pré­sen­tant une marge nette de 17,8%, contre 41% en 2016.

Le to­tal des ré­serves de fon­cier a at­teint 1030 ha, dont 46% sont si­tués sur l’axe Ca­sa­blan­ca-Ra­bat. La ré­gion du Sud s’ac­ca­pare 32% des de­mandes, contre seu­le­ment 22% pour la ré­gion du nord.

Un di­vi­dende en nette hausse

La san­té fi­nan­cière de Ré­si­dences Dar Saa­da lui a per­mis de pro­po­ser la dis­tri­bu­tion d’un di­vi­dende en nette hausse par rap­port à l’exer­cice 2016. En ef­fet, le di­vi­dende pro­po­sé pour l’exer­cice 2017 est de 5,4 DH par ac­tion contre 3,26 DH dis­tri­bués par ac­tion en 2016. Tou­jours pour l’exer­cice 2017, Ré­si­dences Dar Saa­da a ré­duit son en­det­te­ment de 2,6 MMDH en 2016 à 2,4 MMDH en 2017. Cette baisse a en­traî­né une amé­lio­ra­tion du taux d’en­det­te­ment net, qui s’éta­blit à 38% en 2017, contre 41% en 2016.

Le dé­lai de paie­ment moyen (hors re­te­nues de ga­ran­tie) s’éta­blit à seu­le­ment 3,5 mois. Cette po­li­tique per­met aux four­nis­seurs de la so­cié­té de te­nir leurs en­ga­ge­ments en ma­tière de dé­lais de pro­duc­tion et de qua­li­té. Tou­jours maî­tri­sées, les créances clients s’éta­blissent à 753 MMDH au 31 dé­cembre 2017, soit 4,1 mois de CA, contre 5 mois en 2016. A cette oc­ca­sion, Hi­cham Ber­ra­da Soun­ni, pré­sident du Conseil d’Ad­mi­nis­tra­tion de Ré­si­dences Dar Saa­da, a dé­cla­ré qu’« après plu­sieurs an­nées de crois­sance sou­te­nue et saine, notre vi­sion stra­té­gique à l’ho­ri­zon 2020 re­pose sur deux pi­liers, à sa­voir : le ren­for­ce­ment de l’ac­ti­vi­té avec un dé­ve­lop­pe­ment pé­renne dans le contexte ac­tuel du mar­ché, et un meilleur ni­veau de cash-flow, grâce à un in­ves­tis­se­ment sta­bi­li­sé et un en­det­te­ment maî­tri­sé », avant d’ajou­ter : « Cette stra­té­gie se tra­dui­ra par le main­tien de notre lea­der­ship sur l’ha­bi­tat so­cial tout en nous po­si­tion­nant comme ac­teur de ré­fé­rence dans le moyen stan­ding au Ma­roc et plus lar­ge­ment en Afrique. Cette stra­té­gie per­met éga­le­ment de po­si­tion­ner la so­cié­té en tant que va­leur de ren­de­ment, et ce, en aug­men­tant le ni­veau de dis­tri­bu­tion des di­vi­dendes ré­tri­buant d’avan­tage nos ac­tion­naires pour leur confiance ».

Deux pro­jets de moyen stan­ding en cours de fi­na­li­sa­tion

Le plan de dé­ve­lop­pe­ment de la so­cié­té s’ar­ti­cule au­tour de deux pi­liers ma­jeurs : le ren­for­ce­ment de l’ac­ti­vi­té avec l’avè­ne­ment de nou­veaux seg­ments et le lan­ce­ment des pro­jets en Afrique, et un meilleur ni­veau de cash-flow grâce à une maî­trise de l’en­det­te­ment, la sta­bi­li­sa­tion de l’in­ves­tis­se­ment et la pour­suite de la po­li­tique de re­cou­vre­ment ra­pide des créances. S’agis­sant du pre­mier pi­lier, le ma­na­ge­ment du groupe a no­té qu’il a lan­cé la construc­tion et la com­mer­cia­li­sa­tion de deux pro­jets moyen stan­ding à Ta­ma­ris et au centre de Ca­sa­blan­ca, to­ta­li­sant près de 1 600 uni­tés. Ré­si­dences Dar Saa­da a éga­le­ment pro­cé­dé, ré­cem­ment, à l’ac­qui­si­tion d’un ter­rain à Dar Bouaz­za de 3,7 ha pour y dé­ve­lop­per un pro­jet dans le seg­ment moyen stan­ding. Ce nou­veau seg­ment re­pré­sen­te­ra près de 25% du chiffre d’af­faires, dès 2018.

Les pro­jets du pro­mo­teur im­mo­bi­lier ciblent éga­le­ment l’im­plan­ta­tion en Afrique, et pré­ci­sé­ment la Côte d’Ivoire. La so­cié­té a lan­cé la pre­mière tranche d’un pro­jet de près de 2000 uni­tés sur une as­sise fi­nan­cière de près de 40 ha. La contri­bu­tion au chiffre d’af­faires at­tein­dra près de 10%, à par­tir de 2019.

Par ailleurs, le deuxième pi­lier vise la maî­trise de l’en­det­te­ment, la sta­bi­li­sa­tion de l’in­ves­tis­se­ment et la pour­suite de la po­li­tique de re­cou­vre­ment ra­pide des créances. La so­cié­té conti­nue­ra d’avoir une ges­tion pru­dente de son en­det­te­ment en main­te­nant un taux d’en­det­te­ment cible in­fé­rieur à 40% à l’ho­ri­zon 2020. Ce pi­lier re­pose sur deux axes ma­jeurs, se­lon le ma­na­ge­ment, la Pro­duc­tion et du Fon­cier. Au titre de l’exer­cice 2018, la so­cié­té pré­voit d’ache­ver près de 4.600 uni­tés tous seg­ments confon­dus. Le ni­veau de pro­duc­tion de­vrait s’éta­blir au­tour de 5.500 uni­tés en 2019 et 2020, soit un in­ves­tis­se­ment d’en­vi­ron 1 MMDH par an.

Pour ce qui est du deuxième axe, qui est le fon­cier, la stra­té­gie d’ac­qui­si­tion de la so­cié­té conti­nue­ra de pri­vi­lé­gier des ac­tifs sur l’axe Ca­sa­blan­ca-Ra­bat, per­met­tant de dé­ve­lop­per des pro­jets de qua­li­té à fort po­ten­tiel com­mer­cial. Il est pré­vu un bud­get d’ac­qui­si­tion de l’ordre de 450 mil­lions de DH à l’ho­ri­zon 2020, dont 100 mil­lions de DH dé­jà en­ga­gés en 2018.

Pour­suite de l’orien­ta­tion cash

S’agis­sant des créances clients, Ré­si­dences Dar Saa­da a comme ob­jec­tif de main­te­nir son poste clients à son ni­veau his­to­rique ne dé­pas­sant pas 6 mois de chiffre d’af­faires à l’ho­ri­zon 2020.

Pour le dé­lai de rè­gle­ment four­nis­seurs, le pro­mo­teur im­mo­bi­lier se dé­marque avec un dé­lai moyen de rè­gle­ment four­nis­seurs de 3,5 mois en 2017, et compte pour­suivre cette po­li­tique, qui per­met à ses four­nis­seurs de te­nir leurs en­ga­ge­ments en ma­tière de dé­lais et de qua­li­té de pro­duc­tion dans un sec­teur où les dé­lais de rè­gle­ment four­nis­seurs conti­nuent de re­pré­sen­ter une source non conven­tion­nelle de fi­nan­ce­ment de l’ac­ti­vi­té, se­lon le ma­na­ge­ment.

Newspapers in French

Newspapers from Morocco

© PressReader. All rights reserved.