Mar­sa Ma­roc, des réa­li­sa­tions fi­nan­cières stables en 2017

La Nouvelle Tribune - - Finances - I.Jir­ra­ri

Les réa­li­sa­tions fi­nan­cières de Mar­sa Ma­roc ont été conformes aux pré­vi­sions. C’est ce qu’a confir­mé le top ma­na­ge­ment de la so­cié­té, lors d’un point de presse or­ga­ni­sé, mer­cre­di 4 avril, à Ca­sa­blan­ca, pour mettre en lu­mière les réa­li­sa­tions fi­nan­cières du l’en­tre­prise spé­cia­li­sée dans l’ex­ploi­ta­tion de ter­mi­naux et quais por­tuaires.

Le chiffre d’af­faires de la so­cié­té por­tuaire s’est main­te­nu au même ni­veau que l’an­née pré­cé­dente, soit 2 554 MDH contre 2 557 MDH, une baisse de -0,5%.

Le tra­fic glo­bal trai­té par Mar­sa Ma­roc et ses fi­liales s’est éta­bli à 36,1 MT, en baisse de 0,6% par rap­port à l’an­née 2016. Le tra­fic im­port/ex­port des conte­neurs a at­teint 832 KEVP en 2017, contre 819 KEVP à fin 2016, mar­quant une pro­gres­sion de 1,5%. Le tra­fic na­tio­nal s’est éta­blit à 83,7 MT, en évo­lu­tion de 8% par rap­port à l’an­née 2016. «Le port de Ca­sa­blan­ca est le pre­mier con­tri­bu­teur, à hau­teur de 56% du chiffre d’af­faires de Mar­sa Ma­roc, sui­vi par Aga­dir et Jorf Las­far», a sou­li­gné le ma­na­ge­ment.

A fin 2017, le RNPG Mar­sa Ma­roc s’est éle­vé à 599 MDH, en pro­gres­sion de 3,3% par rap­port à l’exer­cice 2016. Le ré­sul­tat d’ex­ploi­ta­tion a bais­sé de 8,3% à fin 2017 par rap­port à la même pé­riode un an au­pa­ra­vant, pour se si­tuer à 761 MDH.

Sur ce point, le top ma­na­ge­ment a fait sa­voir que cette baisse est la ré­sul­tante des nou­velles charges de fonc­tion­ne­ment et des do­ta­tions aux amor­tis­se­ments des fi­liales, dont les conces­sions ont dé­mar­ré lors du der­nier tri­mestre de l’an­née 2016. Le ré­sul­tat non cou­rant a at­teint 115 MDH à fin 2017 (contre 28 MDH en 2016), sous l’ef­fet de la mo­di­fi­ca­tion des co­ti­sa­tions pa­tro­nales au­près de la mu­tuelle (MODEP), avec main­tien du même ni­veau de pres­ta­tions pour les ac­tifs et les re­trai­tés, et le contrôle fiscal dont a fait l’ob­jet la so­cié­té por­tant sur les exer­cices 2013, 2014 et 2015, et qui a été ré­so­lu en dé­cembre 2017, par le paie­ment d’un mon­tant dé­fi­ni­tif et ir­ré­vo­cable fixé à 88,7 MDH.

Par ailleurs, le tra­fic des vracs so­lides et des mar­chan­dises conven­tion­nelles a at­teint 17,5 MT, mar­quant une lé­gère baisse de 2,3%, par rap­port à 2016, alors même que le tra­fic de cé­réales ma­nu­ten­tion­nées a connu un fort re­cul de 1,2 MT, suite à la bonne per­for­mance des autres tra­fics, no­tam­ment les en­grais, le clin­ker et la ba­ry­tine, a ex­pli­qué le ma­na­ge­ment.

Le tra­fic de vracs li­quides, quant à lui, a mar­qué un re­cul de 2,5%, im­pac­té no­tam­ment par l’en­trée en ac­ti­vi­té de nou­veaux opé­ra­teurs de ter­mi­naux pé­tro­liers aux ports de Jorf Las­far et Tan­ger Med. En re­vanche, les tra­fics liés à l’in­dus­trie du phos­phate ont connu une évo­lu­tion en 2017 : le tra­fic du phos­phate a aug­men­té de+ 3,2 MT, les en­grais de +2 MT, et le souffre +400.000 T.

Les charges sa­la­riales, quant à elles, ont bais­sé de 5% en 2017 pour se si­tuer à 674 MDH. Cette baisse est due à la non ré­cur­rence des primes ex­cep­tion­nelles dis­tri­buées en 2016. Le Di­rec­toire pro­pose de sou­mettre à l’ap­pro­ba­tion de l’As­sem­blée Gé­né­rale Or­di­naire la dis­tri­bu­tion d’un di­vi­dende de 10,7 di­rhams par ac­tion, dont 8 di­rhams à titre or­di­naire compte te­nu des ré­sul­tats réa­li­sés en 2017, et 2,7 di­rhams à titre ex­cep­tion­nel.

Newspapers in French

Newspapers from Morocco

© PressReader. All rights reserved.