Al­liances, quand l’in­fo fait (presque) dé­faut

La Nouvelle Tribune - - Finances - Afi­fa Das­sou­li

C’est fait ! Les ORA re­nou­ve­lées par Al­liances en 2015 et tom­bées au 30 avril der­nier, ont don­né lieu à une aug­men­ta­tion de ca­pi­tal de la so­cié­té immobilière co­tée, des­ti­née à leur trans­for­ma­tion.

En ef­fet, c’est un avis pu­blié par la Bourse de Ca­sa­blan­ca le 2 mai der­nier qui re­late de cette opé­ra­tion dont l’exé­cu­tion par en­re­gis­tre­ment en bourse, est in­ter­ve­nue le 9 mai cou­rant.

Ce­pen­dant, une pe­tite pré­ci­sion s’im­pose, l’avis en ques­tion ne fi­gure pas à la Une du site de la Bourse, là où l’ac­tua­li­té des opé­ra­tions fi­nan­cières est dé­taillée, comme par exemple l’émis­sion su­bor­don­née du CIH, les ré­sul­tats de l’em­prunt obli­ga­taire per­pé­tuel de l’OCP et autres dé­ta­che­ments du di­vi­dende d’Oul­mès ou de Ci­ments du Ma­roc.

Pour le trou­ver, il faut être bien cu­rieux et au fait des ar­canes bour­sières, al­ler à la ru­brique «Va­leurs co­tées» du por­tail de la Bourse, sé­lec­tion­ner «Al­liances» en tant que va­leur, cli­quer sur «Avis & An­nonces» pour tom­ber sur un texte pu­blié dès le 2 mai der­nier sous l’in­ti­tu­lé «Al­liances : Aug­men­ta­tion de ca­pi­tal par rem­bour­se­ment d’obli­ga­tions en ac­tions» … !

Et comme de sur­croît, la va­leur ADI n’a pas fait l’ob­jet d’une sus­pen­sion de co­ta­tion à la bourse du fait que toutes les in­for­ma­tions étaient cen­sées être connues des dé­ten­teurs d’ORA, un cer­tain si­lence s’est im­po­sé de fac­to. Con­crè­te­ment, le conte­nu pré­cis de l’avis, sous le nu­mé­ro AV-2018-043, qui an­nonce la mise en oeuvre de l’opé­ra­tion, est le sui­vant : «Évé­ne­ment Aug­men­ta­tion de ca­pi­tal par rem­bour­se­ment d’obli­ga­tions en ac­tions Va­leur(s) concer­née(s) AL­LIANCES».

Quant à l’ob­jet de l’avis, il pré­cise : «Aug­men­ta­tion du ca­pi­tal de «AL­LIANCES» par rem­bour­se­ment d’ORA en ac­tions nou­velles, sti­pu­lant que :

«Vu les dis­po­si­tions de la note d’in­for­ma­tion re­la­tive à l’émis­sion des obli­ga­tions rem­bour­sables en ac­tions nou­velles «ADI», vi­sée par l’Au­to­ri­té Ma­ro­caine du Mar­ché des Ca­pi­taux (CDVM) le 17/08/2015 sous la ré­fé­rence VI/EM/023/2015 ; Vu la dé­ci­sion de l’ins­tance réunie le 30/04/2018 de la so­cié­té «AL­LIANCES» et no­tam­ment la ré­so­lu­tion re­la­tive à la réa­li­sa­tion dé­fi­ni­tive de l’aug­men­ta­tion de ca­pi­tal par rem­bour­se­ment des ORA».

Les ca­rac­té­ris­tiques de l’opé­ra­tion y sont bien sûr pré­ci­sées, dont prin­ci­pa­le­ment : le type d’opé­ra­tion qui consiste en un rem­bour­se­ment d’obli­ga­tions en ac­tions aux dé­ten­teurs des ORA de la so­cié­té concer­née.

Le Prix d’émis­sion des ac­tions nou­velles est de 155,00 di­rhams et la pa­ri­té de rem­bour­se­ment de 100/155 ac­tions nou­velles de 100,00 Dhs de no­mi­nal pour 1 ORA de 100,00 Dhs de no­mi­nal.

Donc pour un nombre d’obli­ga­tions rem­bour­sées de 9.966.000, il a été créé 6.429.660 ac­tions nou­velles seule­ment. Car pour une ORA de va­leur no­mi­nale 100, sur la base d’un prix de 155 di­rhams l’ac­tion, il faut 0,64 ac­tion nou­velle uni­que­ment.

Donc, en ap­pli­quant ce taux aux 9,966,000 ORA, on re­trouve les 6.429.660 ac­tions nou­velles crées pour le rem­bour­se­ment des ORA d’ADI. Celles-ci, ad­di­tion­nées aux 12.648.928 ac­tions d’avant cette opé­ra­tion, donnent un to­tal de 19.078.588 ac­tions après l’aug­men­ta­tion de ca­pi­tal pour un ca­pi­tal de 1,90 mil­liard de di­rhams.

Ces nou­velles ac­tions bé­né­fi­cient d’une date de jouis­sance au 01/01/2018 et leur pre­mière co­ta­tion s’est faite le 09/05/2018.

Ce qu’il faut re­te­nir de la mise en oeuvre de cette opé­ra­tion, c’est, tout d’abord, qu’elle se réa­lise ef­fec­ti­ve­ment et que les obli­ga­tions, émises par Al­liances en 2012 et re­por­tées à 2015, ont été conver­ties en ac­tions confor­mé­ment à leur na­ture.

Le prix du rem­bour­se­ment en ques­tion, pré­vu se­lon le mé­ca­nisme «dé­ter­mi­nable sur la base d’une règle à l’échéance», s’avère plus fa­vo­rable pour les dé­ten­teurs d’ORA les­quels si le prix de trans­for­ma­tion des ORA en ac­tions avait été dé­ter­mi­né par avance, au­raient re­çu beau­coup moins d’ac­tions ADI !

Au­jourd’hui, certes l’ac­tion­naire fon­da­teur d’Al­liances a été di­lué de près de 60% à quelques 45 %, tout en res­tant un re­la­tif ma­jo­ri­taire, mais les dé­ten­teurs d’ORA nou­vel­le­ment ac­tion­naires d’ADI vont de­voir l’ac­com­pa­gner en gar­dant leurs ac­tions, dans la suite du re­dres­se­ment de l’en­det­te­ment et de l’ac­ti­vi­té de son groupe, car au­cun d’entre eux ne vou­drait re­vendre ses ac­tions à un cours en bourse dé­jà dé­gra­dé par rap­port au prix d’émis­sion de 155 di­rhams. Et donc, le flot­tant, qui a dou­blé en vo­lume, ne se tra­dui­ra cer­tai­ne­ment pas en li­qui­di­té sur le mar­ché.

En­fin, cette opé­ra­tion de rem­bour­se­ment des ORA d’ADI en ca­pi­tal, n’est que l’avant der­nière étape du désen­det­te­ment de la so­cié­té immobilière co­tée, sa­chant qu’une note d’in­for­ma­tion se pré­pare pour une nou­velle émis­sion obli­ga­taire qui au­ra pour ob­jet de pro­ro­ger les re­li­quats d’en­det­te­ment an­té­rieurs, qui n’ont pas fait l’ob­jet de da­tions en paie­ment faute d’ac­cep­ta­tion des biens im­mo­bi­liers par cer­tains créan­ciers.

Cette émis­sion obli­ga­taire nou­velle por­te­rait plus d’un mil­liard de di­rhams et se­rait «ga­ran­tie».

Sa note d’in­for­ma­tion se­rait en exa­men à l’AMMC qui ne de­vrait pas à la vi­ser…

Newspapers in French

Newspapers from Morocco

© PressReader. All rights reserved.