In­jaz Al-Magh­rib et le mi­nis­tère de l’Édu­ca­tion na­tio­nale par­te­naires pour l’en­tre­pre­neu­riat chez les jeunes

La Nouvelle Tribune - - Au fil de la semaine - I.Jir­ra­ri

Saïd Am­za­zi, mi­nistre de l’Édu­ca­tion Na­tio­nale, de la For­ma­tion Pro­fes­sion­nelle, de l’En­sei­gne­ment Su­pé­rieur et de la Re­cherche Scien­ti­fique et Mme Lai­la Ma­mou, Pré­si­dente Di­rec­trice Gé­né­rale de l’as­so­cia­tion In­jaz Al-Magh­rib, ont si­gné une conven­tion de par­te­na­riat pour ren­for­cer les com­pé­tences en­tre­pre­neu­riales des jeunes de­puis le cycle pri­maire jus­qu’à l’uni­ver­si­té, et fa­ci­li­ter ain­si leur ac­cès au mar­ché du tra­vail et à l’en­tre­pre­neu­riat.

Cette conven­tion vise à ren­for­cer l’ou­ver­ture de l’école sur le monde de l’éco­no­mie et du mar­ché du tra­vail et à of­frir aux élèves la pos­si­bi­li­té de pro­mou­voir l’es­prit en­tre­pre­neu­rial, et de per­mettre aux cadres de mettre leur ex­pé­rience et leur ex­per­tise à la dis­po­si­tion des élèves et des étu­diants et de connaître leurs be­soins et de dé­ve­lop­per leurs com­pé­tences com­por­te­men­tales pour as­su­rer leur suc­cès dans la vie pro­fes­sion­nelle. «Nous lan­çons cette ini­tia­tive à tra­vers la si­gna­ture de la conven­tion entre le mi­nis­tère et la fon­da­tion In­jaz AlMagh­rib qui consiste à mettre en place, au ni­veau du pri­maire, un en­sei­gne­ment sous forme d’ate­liers. C’est éga­le­ment l’oc­ca­sion d’ou­vrir nos éta­blis­se­ments sco­laires au monde de l’en­tre­pre­neu­riat et au mar­ché du tra­vail, et in­cul­quer les va­leurs du tra­vail», a dé­cla­ré à cette oc­ca­sion M. Am­za­zi. Et de sou­li­gner que «l’en­tre­pre­neu­riat doit ac­com­pa­gner le pro­ces­sus sco­laire de l’en­fant de­puis le pri­maire, vu que c’est un pro­jet im­por­tant qui va per­mettre à l’élève d’ac­qué­rir des com­pé­tences im­por­tantes, per­met­tant de for­ger sa per­son­na­li­té et d’avoir un pro­jet per­son­nel et pro­fes­sion­nel qui pour­ra l’ai­der en termes de son orien­ta­tion et sa réus­site sco­laire». Pour sa part, la pré­si­dente di­rec­trice gé­né­rale de l’as­so­cia­tion In­jaz Al-Magh­rib, Lai­la Ma­mou a pré­ci­sé que «30 % des mé­tiers de l’ave­nir de­meurent «in­con­nus», ce qui né­ces­site «une pré­pa­ra­tion à l’im­pré­vi­sible dans un cli­mat in­stable». La pré­si­dente a an­non­cé éga­le­ment lors de cet évè­ne­ment que la Fon­da­tion or­ga­ni­se­ra des com­pé­ti­tions ré­gio­nales et na­tio­nales à fin sep­tembre jus­qu’au dé­but oc­tobre au ni­veau des dif­fé­rents éta­blis­se­ments sco­laires. La si­gna­ture de la Conven­tion s’ins­crit dans le cadre de la vi­sion stra­té­gique pour la ré­forme (2015-2030), qui pré­voit le ren­for­ce­ment des par­te­na­riats et l’uti­li­sa­tion des di­verses ex­per­tises four­nies par les ins­ti­tu­tions éco­no­miques, en par­ti­cu­lier les en­tre­prises, afin de les im­pli­quer dans l’éla­bo­ra­tion des pro­jets pro­fes­sion­nels, dans le cadre de l’im­por­tance at­ta­chée par le Mi­nis­tère à l’édu­ca­tion du choix et à la construc­tion pro­gres­sive du pro­jet pro­fes­sion­nel de l’élève. En ver­tu de cet ac­cord, le mi­nis­tère est te­nu, d’une part, d’in­vi­ter les Aca­dé­mies Ré­gio­nales d’Edu­ca­tion et de For­ma­tion et les Di­rec­tions Pro­vin­ciales de s’en­ga­ger dans le pro­jet, de ga­ran­tir sa mise en oeuvre au ni­veau ré­gio­nal et de co­opé­rer avec les conseillers bé­né­voles. D’autre part, il s’en­gage à in­té­grer les pro­grammes d’IN­JAZ dans les cur­ri­cu­la du bac­ca­lau­réat pro­fes­sion­nel et tech­nique, ain­si que des cin­quième et sixième ni­veaux du cycle pri­maire (par­mi les ac­ti­vi­tés de dé­cou­verte des mé­tiers), et éga­le­ment à per­mettre à l’as­so­cia­tion de réa­li­ser les éva­lua­tions né­ces­saires de ses pro­grammes et d’éva­luer in­di­vi­duel­le­ment les élèves .

En contre­par­tie, l’as­so­cia­tion IN­JAZ Al-Magh­rib s’est en­ga­gée à mo­bi­li­ser les res­sources hu­maines et fi­nan­cières pos­sibles pour four­nir une bonne for­ma­tion aux bé­né­fi­ciaires des dif­fé­rents pro­grammes et à mettre à la dis­po­si­tion des conseillers et des en­sei­gnants bé­né­voles en­ca­drés des kits pé­da­go­giques (ma­nuels, mé­thodes pé­da­go­giques, lo­gi­ciels, dif­fé­rents mé­dias,…) éla­bo­rés dans le cadre des pro­grammes conve­nus entre les deux par­ties.

Pour rap­pel, avec le sou­tien de plus de 90 par­te­naires et 1000 cadres d’en­tre­prises mo­bi­li­sés chaque an­née, IN­JAZ AL Magh­rib a for­mé à l’en­tre­pre­na­riat plus de 95 000 jeunes de­puis sa créa­tion en 2007 et am­bi­tionne d’en for­mer plus de 200 000 à l’ho­ri­zon 2022.

Newspapers in French

Newspapers from Morocco

© PressReader. All rights reserved.