La mau­vaise qua­li­té de l’air coûte 9,7 MMDH par an

La Nouvelle Tribune - - Au fil de la semaine - AL

La se­cré­taire d’État char­gée du dé­ve­lop­pe­ment du­rable, Nez­ha El Oua­fi, vient d’an­non­cer la mise en oeuvre du pro­gramme na­tio­nal pour l'amé­lio­ra­tion de la qua­li­té de l’air à tra­vers le trans­fert des fonds al­loués à ce nou­veau pro­gramme au titre de l’an­née 2018.

Il s’agit d’une en­ve­loppe bud­gé­taire de 12 mil­lions de di­rhams dis­tri­buée comme suit : 5 mil­lions de di­rhams pour cha­cune des villes de Ra­bat et Aga­dir et 1,5 mil­lion pour Mar­ra­kech, avec pour ob­jec­tif d’at­teindre 6 mil­lions à l’ho­ri­zon 2019 pour cette ville. Ce pro­gramme, qui du­re­ra jus­qu’en 2030, et qui est réa­li­sé par le se­cré­ta­riat d’État char­gée du dé­ve­lop­pe­ment du­rable, et adop­té par le co­mi­té na­tio­nal de sui­vi et de contrôle de la qua­li­té de l’air le 21 juillet 2017, vise à ré­duire la pol­lu­tion ré­sul­tant des uni­tés in­dus­trielles et des moyens de trans­port et à ren­for­cer l'ar­se­nal ju­ri­dique en la ma­tière.

Par­mi les ac­tions en­tre­prises dans ce sens, on no­te­ra la mise en place d’un ré­seau na­tio­nal dans le cadre du sui­vi et du contrôle de la qua­li­té de l’air, com­po­sé de 29 sta­tions fixes, la réa­li­sa­tion d’une car­to­gra­phie des émis­sions de gaz dans plu­sieurs villes du Royaume ain­si que la pro­po­si­tion de feuilles de route pour la ré­duc­tion des émis­sions de gaz ré­sul­tant du sec­teur du trans­port et de l’in­dus­trie. En se ba­sant sur le rap­port ef­fec­tué par le se­cré­ta­riat d’État char­gée du dé­ve­lop­pe­ment du­rable avec le sou­tien de la Banque mon­diale, Mme El Oua­fi a mis en garde contre les graves consé­quences de la pol­lu­tion de l’air et son im­pact né­ga­tif sur la san­té de la po­pu­la­tion. Elle a no­tam­ment rap­pe­lé que le coût de la dé­té­rio­ra­tion de la qua­li­té de l’air est es­ti­mé à 9,7 MMDH par an, soit 1,05 % du PIB de l’an­née 2014, sou­li­gnant que cette pro­blé­ma­tique est la prin­ci­pale cause de nom­breuses ma­la­dies, par­ti­cu­liè­re­ment les ma­la­dies res­pi­ra­toires qui touchent spé­cia­le­ment les en­fants et qui causent de mil­liers de mort chaque an­née.

Pour amé­lio­rer la qua­li­té de l’air, plu­sieurs me­sures ont été en­tre­prises, no­tam­ment la créa­tion d’un fonds de lutte contre la pol­lu­tion in­dus­trielle. Un fond na­tio­nal pour l'en­vi­ron­ne­ment et le dé­ve­lop­pe­ment du­rable a éga­le­ment été mis en place pour fi­nan­cer les pro­jets vi­sant à ré­duire les dé­chets so­lides et les pro­jec­tions li­quides et ga­zeuses, en plus de la créa­tion de co­mi­tés ré­gio­naux per­ma­nents char­gés de sur­veiller la qua­li­té de l'air.

Newspapers in French

Newspapers from Morocco

© PressReader. All rights reserved.