Inau­gu­ra­tion de l’école aé­ro­nau­tique mul­ti­dis­ci­pli­naire

La Nouvelle Tribune - - Au fil de la semaine - H.Z

Le Ma­roc et le conti­nent afri­cain dis­posent, dé­sor­mais, d’une école aé­ro­nau­tique mul­ti­dis­ci­pli­naire, bap­ti­sée Mo­roc­co Avia­tion Pri­vate Aca­de­my (MAPA). La cé­ré­mo­nie d’inau­gu­ra­tion de la nou­velle aca­dé­mie a été or­ga­ni­sée, le mar­di 18 sep­tembre 2018 à l’aé­ro­port de Bens­li­mane, et ce, en pré­sence du Chef du Gou­ver­ne­ment Saad Ed­dine El Oth­ma­ni, du Ca­pi­taine Mo­ham­med Kha­wal­deh, PDG de la MAPA, des hauts re­pré­sen­tants de l’Aca­dé­mie Aé­rienne Royale Jor­da­nienne (la mai­son mère de la MAPA) et de nom­breuses per­son­na­li­tés de marque ma­ro­caines et afri­caines is­sues du monde politique et des af­faires. Créée en 2016 et ba­sée à l’aé­ro­port de Bens­li­mane, MAPA a pour ob­jec­tif de ré­pondre à un be­soin pré­cis et per­ma­nent du mar­ché d’em­ploi. En ef­fet, MAPA vise à com­bler une la­cune dans le do­maine de la for­ma­tion des pi­lotes et du per­son­nel de main­te­nance aé­ro­nau­tique au Ma­roc, voire au conti­nent afri­cain. Grâce à cette ini­tia­tive, des mil­liers de di­plô­més pour­ront en­ta­mer une car­rière de pi­lote de ligne ou d’in­gé­nieur mé­ca­ni­cien d’avion (ATO/EASA et EASA Part 147). Pour ga­ran­tir une suite de car­rière de haut ni­veau, un cur­sus de for­ma­tions mo­du­laires, pro­pice à l’em­bauche et re­con­nu, a été mis en place. Ce cur­sus est cer­ti­fié par la Di­rec­tion Gé­né­rale de l’Aé­ro­nau­tique Ci­vile Ma­ro­caine et par l’Agence Eu­ro­péenne de la Sé­cu­ri­té Aé­rienne. MAPA dis­pose d’un cam­pus do­té d’un équi­pe­ment der­nière gé­né­ra­tion, en l’oc­cur­rence : 8 avions écoles mo­dernes et per­for­mants (6 Dia­mond DA40 et et 2 Dia­mond DA42), un si­mu­la­teur de vol high­tech ALSIM ALX FNPT II, dit l’ou­til pé­da­go­gique par ex­cel­lence dans cette dis­ci­pline, des ate­liers de main­te­nance aux stan­dards in­ter­na­tio­naux et des classes de cours. L’ac­cès à MAPA se fait sur étude de dossier et concours. L’ins­crip­tion au concours d’en­trée est ou­verte à tout jeune (H/F) ayant 18 ans ré­vo­lus et ti­tu­laire d’un bac­ca­lau­réat scien­ti­fique ou tech­nique. Les ins­truc­teurs vol et sol de l’Aca­dé­mie en charge (flight & Ground ins­truc­tors) sont à 60% Ma­ro­cains (an­ciens RAM/Aca­de­my) et à 40% de l’Aca­dé­mie Aé­rienne Royale Jor­da­nienne (RJAA). «Il s’agit d’un pro­jet ma­jeur qui pri­vi­lège la di­men­sion de coo­pé­ra­tion sud-sud ini­tié par le Royaume du Ma­roc. Nous sommes au­jourd’hui en phase d’ap­proche pour tra­vailler à terme avec plus de 60 com­pa­gnies aé­riennes dans 16 pays afri­cains, et par la suite créer de nou­veaux centres de for­ma­tions aé­ro­nau­tiques, au pro­fit des jeunes afri­cains, leur ou­vrant ain­si des nou­velles pers­pec­tives d’ave­nir pro­met­teur», ex­plique Mo­ham­med Kha­wal­deh. L’Aca­dé­mie Aé­rienne Royale Jor­da­nienne (RJAA) a été créée en 1966. Les lau­réats de la RJAA ont la pos­si­bi­li­té de re­joindre les com­pa­gnies aé­riennes in­ter­na­tio­nales, ce qui re­flète les stan­dards éle­vés res­pec­tés par RJAA. En plus de son cam­pus prin­ci­pal à l’aé­ro­port civil d’Am­man-Mar­ka, RJAA a créé un autre cam­pus dans la ville du sud Al Aqa­ba en Jor­da­nie, qui lui a don­né plus de flexi­bi­li­té dans la for­ma­tion de ses étu­diants tout au long de l’an­née.

Newspapers in French

Newspapers from Morocco

© PressReader. All rights reserved.