El Oth­ma­ni dans l’at­tente du dis­cours royal !

La Nouvelle Tribune - - Au fil de la semaine - H. Zaa­tit

Ven­dre­di 12 oc­tobre, le Sou­ve­rain don­ne­ra un dis­cours à l’oc­ca­sion de l’ou­ver­ture de la ses­sion par­le­men­taire d’au­tomne. Dans les es­prits, une seule ques­tion : que va dire le Roi à El Oth­ma­ni et son équipe ? En ef­fet, cette ren­trée in­ter­vient dans un contexte où le Chef du Gou­ver­ne­ment est ap­pe­lé à mettre le tur­bo. D’ailleurs, il n’a pas le choix. Lors du der­nier Con­seil des Mi­nistres, le Sou­ve­rain a ac­cor­dé au pa­tron pj­diste de l’Exé­cu­tif trois se­maines pour lui ré­pondre au su­jet de la re­struc­tu­ra­tion de la for­ma­tion pro­fes­sion­nelle. Aus­si, El Oth­ma­ni est ap­pe­lé à prendre en consi­dé­ra­tion les orien­ta­tions royales re­la­tives au dia­logue so­ciale, l’em­ploi, l’en­sei­gne­ment, le so­cial, la jeu­nesse… Des orien­ta­tions toutes don­nées à l’oc­ca­sion des fêtes na­tio­nales de l’été der­nier. En at­ten­dant, il est éga­le­ment im­por­tant de rap­pe­ler que po­li­ti­que­ment, cette ses­sion par­le­men­taire d’au­tomne s’an­nonce élec­trique et pro­met des dé­bats hou­leux. La si­tua­tion po­li­tique, par­ti­cu­liè­re­ment les dos­siers-po­lé­miques de l’heure, donne un avant-goût de ce que se­ra cette ses­sion lé­gis­la­tive au­tom­nale.

Le dos­sier de la Da­ri­ja dans les ma­nuels sco­laires ne pas­se­ra cer­tai­ne­ment pas in­aper­çu. Le mi­nistre de l’Edu­ca­tion Na­tio­nale Am­za­zi est très at­ten­du, par les uns comme par les autres. L’autre dos­sier, non moins brû­lant, est ce­lui de l’opé­ra­tion d’El Haj de cette an­née. Comme Am­za­zi, Ah­med Taou­fiq, mi­nistre des Ha­bous, est ap­pe­lé à rendre des comptes. Nos conci­toyens par­tis pour le “voyage de leur vie” à la Mecque cette an­née ont été très dé­çus. Clai­re­ment, ils ne s’at­ten­daient pas à ce que les condi­tions d’ac­com­plis­se­ment de ce cin­quième pi­lier de l’Is­lam, soient aus­si ca­tas­tro­phiques et hu­mi­liantes. Le dos­sier so­cial, lui, n’est pas des moindres. Les grands chantiers so­cioé­co­no­miques, no­tam­ment l’em­ploi des jeunes et la san­té pu­blique, pressent le gou­ver­ne­ment, ap­pe­lé à les concré­ti­ser dans le cadre du pro­jet de loi de fi­nances 2019, ain­si qu’à tra­vers les pro­jets de lois sou­mis à l’ap­pro­ba­tion des deux Chambres. En prio­ri­tés aus­si, le pro­jet de loi re­la­tif au ser­vice mi­li­taire, le pro­jet de loi-cadre re­la­tif au sys­tème d’édu­ca­tion, de for­ma­tion et de re­cherche scien­ti­fique, le texte re­la­tif aux CRI et le PLF 2019, ain­si que plu­sieurs conven­tions in­ter­na­tio­nales et pro­jets re­la­tifs aux en­ga­ge­ments du Ma­roc en­vers ses par­te­naires. Sans ou­blier le sou­tien aux PME/PMI. L’élec­tion d’un nou­veau pré­sident de la Chambre des Con­seiller, au me­nu éga­le­ment lors de cette ses­sion, n’in­té­resse ap­pa­rem­ment que peu de monde. Ben­cham­mas ou autre, ce­la n’a au­cun in­té­rêt pour le ci­toyen lamb­da, en­glou­ti dans un quo­ti­dien dif­fi­cile. Par ailleurs, la ques­tion du Ré­gime de Re­traite des par­le­men­taires de­vrait sus­ci­ter un dé­bat in­tense entre les dif­fé­rentes com­po­santes de l’ins­ti­tu­tion lé­gis­la­tive. Le Dia­logue So­cial qui n’avance tou­jours pas n’est pas en reste. Au­tant dire que la ses­sion d’au­tomne ne se­ra pas de tout re­pos pour le Gou­ver­ne­ment El Oth­ma­ni, qui ne cesse de dé­ce­voir, à vrai dire. Le der­nier rap­port de Jet­tou en dit long. Al Fas­sad conti­nue de pol­luer le pays. Cer­tains ci­toyens, eux, prennent leur mal en pa­tience. Beau­coup d’autres n’ont plus ni l’en­vie, ni la force de croire aux ré­formes an­non­cées, tel­le­ment celles-ci pié­tinent.

Newspapers in French

Newspapers from Morocco

© PressReader. All rights reserved.