Al Akh­dar Bank, dé­po­si­taire de la pre­mière émis­sion sou­ve­raine de Su­kuks

La Nouvelle Tribune - - Finances - LNT

La pre­mière émis­sion sou­ve­raine de Su­kuk au Ma­roc a eu lieu le 5 oc­tobre, et c’est AL AKH­DAR BANK qui a été dé­si­gné pour ac­com­pa­gner cette opé­ra­tion en tant qu’éta­blis­se­ment dé­po­si­taire. Ain­si, la banque par­ti­ci­pa­tive, fi­liale du Groupe Cré­dit Agri­cole du Ma­roc et de la So­cié­té Is­la­mique pour le Dé­ve­lop­pe­ment du Sec­teur Pri­vé (ICD_PS), se­ra te­nue de gar­der et de conser­ver les ac­tifs du Fonds de Ti­tri­sa­tion qui va émettre les pre­miers cer­ti­fi­cats de Su­kuks au Ma­roc, sous forme de Su­kuks IJA­RA.

C’est à la suite d’un ap­pel d’offres res­treint lan­cé par Magh­reb Ti­tri­sa­tion1, au­quel ont par­ti­ci­pé plu­sieurs banques par­ti­ci­pa­tives, qu’à AL AKH­DAR BANK a été sé­lec­tion­né comme le seul dé­po­si­taire du fonds Su­kuk. Le choix du dé­po­si­taire s’est ap­puyé sur une éva­lua­tion tech­nique des ca­pa­ci­tés or­ga­ni­sa­tion­nelles et hu­maines des banques en concur­rence et plus spé­ci­fi­que­ment de l’or­ga­ni­sa­tion de leur ac­ti­vi­té dé­po­si­taire et des moyens hu­mains et tech­niques qu’ils y ont al­loué. AL AKH­DAR BANK se trouve donc char­gée d’as­su­rer la garde et la conser­va­tion des ac­tifs du fonds et de ses com­par­ti­ments et de la te­nue des comptes de paie­ment qui doivent être ou­verts pour tous les com­par­ti­ments pré­vus. L’émis­sion de Su­kuks est for­te­ment at­ten­due par les pro­fes­sion­nels de la fi­nance par­ti­ci­pa­tive, puisque ces ins­tru­ments fi­nan­ciers sont consi­dé­rés comme la meilleure al­ter­na­tive pour la mo­bi­li­sa­tion de l’épargne à moyen et long terme et des pla­ce­ments des in­ves­tis­seurs à la re­cherche d’ins­tru­ments conformes aux prin­cipes de la fi­nance par­ti­ci­pa­tive.

Les Su­kuks de­vraient éga­le­ment être uti­li­sés par les banques par­ti­ci­pa­tives et par les com­pa­gnies d’as­su­rance Ta­ka­ful comme un ins­tru­ment de ges­tion de la li­qui­di­té, si leur ca­rac­tère né­go­ciable se confirme après la va­li­da­tion du Con­seil Su­pé­rieur des Ou­lé­mas (CSO). Cette pre­mière émis­sion sou­ve­raine, per­met­tra éga­le­ment de créer un nou­veau mar­ché des Su­kuks et consti­tue­ra une ré­fé­rence en termes de struc­tu­ra­tion et de coût de le­vée de fonds, ce qui de­vrait en­cou­ra­ger d’autres émet­teurs pri­vés à en­vi­sa­ger les Su­kuks comme un ins­tru­ment al­ter­na­tif pour di­ver­si­fier leurs sources de fi­nan­ce­ment.

Newspapers in French

Newspapers from Morocco

© PressReader. All rights reserved.