Pour­quoi l’OPA sur Sa­ham As­su­rance pour­rait être in­fruc­tueuse…

La Nouvelle Tribune - - Finances - Afi­fa Das­sou­li

L’Au­to­ri­té Ma­ro­caine des Mar­chés de Ca­pi­taux, AMMC, a an­non­cé que les so­cié­tés SANLAM EMER­GING MAR­KETS IRE­LAND (SEM IRE­LAND), SA­HAM FI­NANCES, SA­HAM INSURANCE et SA­HAM FI­NANCES PAR­TI­CI­PA­TIONS, agis­sant de con­cert au sens de l’ar­ticle 10 de la Loi 26-03, lancent un pro­jet d’Offre Pu­blique d’Achat vi­sant les ac­tions SA­HAM AS­SU­RANCE. La co­ta­tion de la va­leur SA­HAM AS­SU­RANCE est, de fait, sus­pen­due.

Tou­te­fois si cette OPA porte sur les ac­tions Sa­ham As­su­rance, c’est parce que la ma­jo­ri­té de son ca­pi­tal était dé­te­nue par Sa­ham Fi­nances à hau­teur de 58,48% et que celle-ci a été cé­dée en to­ta­li­té au groupe Sanlam.

C’est ce que l’AMMC vient de confir­mer en an­non­çant que «la so­cié­té Sanlam Emer­ging Mar­kets Ire­land Li­mi­ted a dé­cla­ré, le 16 oc­tobre 2018, avoir fran­chi, in­di­rec­te­ment, à la hausse, le 9 oc­tobre 2018, les seuils de par­ti­ci­pa­tion de 5%, 10%, 20%, 33,33% et 50% dans le ca­pi­tal de Sa­ham As­su­rance SA, et ce suite à l’ac­qui­si­tion de 100% du ca­pi­tal de la so­cié­té Sa­ham SA qui dé­tient in­di­rec­te­ment 2 407 742 ac­tions Sa­ham As­su­rance SA.

Suite à cette ac­qui­si­tion, la so­cié­té Sanlam Emer­ging Mar­kets Ire­land Li­mi­ted dé­tient in­di­rec­te­ment 2 407 742 ac­tions Sa­ham As­su­rance SA, soit 58,48% du ca­pi­tal de la­dite so­cié­té d’as­su­rance. In­di­rec­te­ment, car le Groupe sud-afri­cain vient d’ac­qué­rir Sa­ham Fi­nances et donc ses fi­liales dont Sa­ham As­su­rance et d’autres so­cié­tés de cour­tage en Afrique.

Mais, si SEM Ire­land dé­tient les 58,48% du ca­pi­tal de Sa­ham As­su­rance, l’on ne sait pas si Sa­nam Hol­ding de M Said El Alj ne lui a pas éga­le­ment ré­tro­cé­dé sa par­ti­ci­pa­tion de 21,5%. En consé­quence de cette si­tua­tion, la loi im­pose pour tout chan­ge­ment de ma­jo­ri­té au-de­là du seuil de 40%, une consul­ta­tion des dé­ten­teurs d’ac­tions d’une so­cié­té co­tée. L’AMMC va donc va­li­der dans une di­zaine de jours la re­ce­va­bi­li­té de l’OPA no­tam­ment le prix pro­po­sé par les nou­veaux ma­jo­ri­taires de Sa­ham As­su­rance au pu­blic, le­quel dé­tient jus­qu’à 20% du ca­pi­tal.

L’OPA por­te­ra donc sur 20% de 4 116 874 titres Sa­ham As­su­rance, soit 823 375 ac­tions alors que le der­nier cours de la com­pa­gnie d’as­su­rances s’est ar­rê­té à 1400 di­rhams ven­dre­di der­nier, avant la sus­pen­sion de l’ac­tion.

A ce prix, le groupe SEM Ire­land de­vrait in­ves­tir un mon­tant très im­por­tant pour ra­mas­ser le flot­tant de Sa­ham As­su­rance. Au­quel cas éga­le­ment, le nou­vel ac­tion­naire avec 100% du ca­pi­tal de Sa­ham As­su­rance, pour­rait en­vi­sa­ger de pro­cé­der au re­trait de celle-ci de la bourse. Sauf que cette der­nière, en in­té­grant un groupe in­ter­na­tio­nal d’as­su­rances, ne peut qu’en pro­fi­ter et amé­lio­rer ses fon­da­men­taux bour­siers qui sont dé­jà bons.

En ef­fet, le bé­né­fice par ac­tion de Sa­ham As­su­rance a at­teint 136,97 di­rhams en 2017, son ROE est 13% ou en­core son PER de 10, quand ce­lui moyen du mar­ché dé­passe les 18. Ga­geons donc qu’avec de tels pa­ra­mètres et de telles pers­pec­tives, les dé­ten­teurs ac­tuels de cette va­leur, ne pour­ront que re­fu­ser d’ac­cep­ter l’OPA en ques­tion ! Au­quel cas Sa­ham As­su­rance, cer­tai­ne­ment do­tée d'un nou­veau nom, se ra­jou­te­ra aux autres so­cié­tés de ca­pi­taux étran­gers co­tées à Ca­sa­blan­ca…

Newspapers in French

Newspapers from Morocco

© PressReader. All rights reserved.