La Nouvelle Tribune

Mar­ché au­to­mo­bile, une re­prise très fra­gile

- A. Loud­ni Business · Consumer Goods · Morocco · BMW · Mercedes-Benz · Audi · Land Rover · Jaguar · Jaguar · Porsche Automobil Holding SE

En rai­son de la pan­dé­mie de Co­vid-19, le mar­ché au­to­mo­bile mon­dial accuse un re­pli des ventes tout seg­ment confon­du et en­re­gistre ain­si la pire an­née ja­mais vé­cue pour le sec­teur. « Le monde de l’au­to­mo­bile passe par une pé­riode ex­cep­tion­nelle à l’échelle mon­diale, ce qui pose beau­coup de ques­tions sur la ma­nière dont nous fe­rons notre bu­si­ness dans les mois et les an­nées qui viennent… Une chose est sûre c’est que plus rien ne se fe­ra ja­mais comme avant », sou­ligne Adil Ben­na­ni, Di­rec­teur Gé­né­ral, Au­to Ne­j­ma.

Pour M. Ben­na­ni, il y au­ra une re­dis­tri­bu­tion des cartes dans l’in­dus­trie au­to­mo­bile mais aus­si une mo­di­fi­ca­tion dans l’offre. Se­lon lui, le monde au­to­mo­bile connai­tra des chan­ge­ments ra­pides du­rant les deux ou trois an­nées fu­tures qui ne man­que­ront pas d’im­pac­ter le Ma­roc.

L’ac­ti­vi­té au­to­mo­bile au Ma­roc en chiffres

Le mar­ché ma­ro­cain a en­re­gis­tré une baisse de l’ac­ti­vi­té de 60% en mars et de 85% du­rant les mois d’avril et de mai. Si le sec­teur sort pro­gres­si­ve­ment la tête de l’eau ces deux der­niers mois, il reste néan­moins très fra­gile, compte te­nu de la si­tua­tion sa­ni­taire mon­diale qui ébranle la confiance des mé­nages, ce qui a un im­pact né­ga­tif sur les dé­penses de consom­ma­tion.

En termes de per­for­mance com­mer­ciale, se­lon Achraf Ha­j­ja­ji, DGA chez Au­to

Ne­j­ma, le mar­ché au­to­mo­bile a en­re­gis­tré une baisse de moins 31% à fin août 2020 par rap­port à la même pé­riode de l’an­née der­nière, sa­chant que 2019 était mar­quée par une baisse de 10% liée ra­len­tis­se­ment de la crois­sance éco­no­mique mon­diale. S’agis­sant du mar­ché des VP (voi­tures par­ti­cu­lières), ce der­nier a re­cu­lé de 32% à fin août 2020 contre -13% du­rant la même pé­riode de l’an­née der­nière.

Le mar­ché des VUL (Vé­hi­cules uti­li­taires lé­gers), a quant à lui bais­sé de 17% à fin aout 2020 après une crois­sance de 29% l’an­née der­nière. Ce seg­ment reste im­pac­té par le tou­risme qui se porte très mal en ces temps de crise. La ten­dance est la même pour le CBU VP (VP Im­por­tés mon­tés) avec une baisse de 32% à fin août contre -12,5% une an­née au­pa­ra­vant.

Sur le seg­ment pre­mium, qui se consti­tue prin­ci­pa­le­ment de 6 marques, à sa­voir BMW, Mer­cedes-Benz, Au­di, Land Ro­ver, Ja­guar et Porsche, il en­re­gistre une baisse de -31% à fin août 2020, contre -23% à la même pé­riode de 2019.

 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from Morocco