Les Inspirations Eco

La Co­vid-19 est dans les dé­tails

- Me­riem Al­lam m.al­lam@le­se­co.ma

De­puis que la Co­vid-19 est ap­pa­rue dans nos vies, plus rien n’est pa­reil. Du­rant ces mois, nous avons tous été ame­nés à adop­ter de nou­veaux modes de vie, de nou­veaux modes de consom­ma­tion et de nou­velles fa­çons de voir le monde.

De­puis que la Co­vid-19 est ap­pa­rue dans nos vies, plus rien n’est pa­reil. Du­rant ces mois, nous avons tous été ame­nés à adop­ter de nou­veaux modes de vie, de nou­veaux modes de consom­ma­tion et de nou­velles fa­çons de voir le monde. Même les moins geeks d’entre nous sont de­ve­nus ul­tra connec­tés. Smart­phones et ta­blettes ont pris la place des bancs d’école et d’uni­ver­si­tés. Dans les en­tre­prises, nombre de pro­cé­dures ont été di­gi­ta­li­sées. Dire que la nu­mé­ri­sa­tion est en marche se­rait un eu­phé­misme. Et, au sein de notre bonne vieille ad­mi­nis­tra­tion pu­blique, où les vieux ré­flexes ont la peau bien dure! Il n’est nul­le­ment ici ques­tion d’igno­rer ou de dé­ni­grer les ef­forts consen­tis par plu­sieurs struc­tures qui ont adap­té leurs ser­vices dès le dé­but de l’état d’ur­gence sa­ni­taire. Ces ini­tia­tives sont louables et forcent le res­pect. En re­vanche, nous pen­sons par­ti­cu­liè­re­ment à des pro­cé­dures du quo­ti­dien telles la lé­ga­li­sa­tion de do­cu­ments et ou les de­mandes de ca­siers ju­di­ciaires. La croi­sade lan­cée au nom de la dis­tan­cia­tion phy­sique et de la lutte contre la pro­pa­ga­tion de la pan­dé­mie semble, hé­las, avoir ex­clu de son pé­ri­mètre des si­tua­tions ano­dines et pour­tant ris­quées. Exemple: lé­ga­li­ser un do­cu­ment re­vient à se dé­pla­cer dans un ar­ron­dis­se­ment où l’hy­giène laisse bien sou­vent à dé­si­rer, at­tendre son tour au mi­lieu d’une di­zaine de per­sonnes (au moins), faire pas­ser do­cu­ments, sty­los et ca­chets d’une main à l’autre, po­ser ses mains sur les in­con­di­tion­nels re­gistres que des mil­lions d’in­di­vi­dus ont ma­ni­pu­lés… Autre exemple: l’im­po­si­tion par l’In­té­rieur d’au­to­ri­sa­tions de dé­pla­ce­ment in­ter-villes a cau­sé une vé­ri­table ruée des ci­toyens sur les ar­ron­dis­se­ments. Par ailleurs, n’est-il pas dan­ge­reux que des hordes de voya­geurs se re­trouvent blo­quées dans les gares, des heures du­rant, car ne dis­po­sant pas de per­mis­sions ju­gées «conformes» pour ren­trer chez eux ou se rendre à leur tra­vail? At­ten­tion, la vi­gi­lance doit être dé­ployée sur toute la ligne. La Co­vid-19 est dans les dé­tails, ne l’ou­blions pas!

 ??  ??
 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from Morocco