Les Inspirations Eco

Mo­dèle de dé­ve­lop­pe­ment. L’État a com­men­cé à pré­pa­rer les EEP

Le mi­nis­tère de l’Éco­no­mie, des fi­nances et de la ré­forme de l’ad­mi­nis­tra­tion a in­ten­si­fié les réunions de dia­logues stra­té­giques avec les EEP à forts en­jeux so­cio-éco­no­miques. Zoom sur quelques ré­so­lu­tions prises.

- Aziz Diouf a.diouf@le­se­co.ma

Les éta­blis­se­ments et en­tre­prises pu­blics (EEP) ont un rôle ma­jeur à jouer dans le mo­dèle de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique et so­cial en cours d’éla­bo­ra­tion. Pour les pré­pa­rer à bien jouer ce rôle, le mi­nis­tère de l’Éco­no­mie, des fi­nances et de la ré­forme de l’ad­mi­nis­tra­tion (MEFRA) a in­ten­si­fié les réunions de dia­logues stra­té­giques avec ceux à forts en­jeux so­cio-éco­no­miques, en l’oc­cur­rence l’ONCF, l’ONEE, BAM, CAM, la CDG, RAM, ADM, l’ONDA… L’ob­jec­tif étant d’iden­ti­fier les at­tentes et exi­gences de l’État en tant qu’ac­tion­naire, et de mettre en place les ré­formes qui leur per­met­tront de via­bi­li­ser leurs bu­si­ness mo­dels et de conso­li­der leurs mo­dèles éco­no­miques et fi­nan­ciers. Se­lon le rap­port 2019 de la Di­rec­tion des éta­blis­se­ments et en­tre­prises pu­blics (DEEP), ces dia­logues ont per­mis d’iden­ti­fier les ac­tions et me­sures à court, moyen et long termes, préa­lable in­dis­pen­sable aux ré­formes né­ces­saires pou­vant concer­ner aus­si bien le cadre ins­ti­tu­tion­nel, or­ga­ni­sa­tion­nel que la gou­ver­nance des­dits EEP, et ce, confor­mé­ment aux orien­ta­tions du nou­veau mo­dèle éco­no­mique. Voi­ci quelques-unes des ré­so­lu­tions is­sues de ces réunions.

ONCF

Vers un nou­veau sché­ma

de fi­nan­ce­ment des in­fra­struc­tures

Avec l’Of­fice na­tio­nal des che­mins de fer (ONCF), l’État a conclu un pro­to­cole d’ac­cord, le 25 juillet 2019, qui se­ra dé­cli­né dans un contrat-pro­gramme pour mettre en oeuvre un plan de re­struc­tu­ra­tion à court terme (2019- 2021) vi­sant l’amé­lio­ra­tion de la si­tua­tion de sa tré­so­re­rie, la maî­trise de son en­det­te­ment et la ré­duc­tion de ses dé­lais de paie­ment. L’ob­jec­tif vi­sé est d’amé­lio­rer la si­tua­tion bi­lan­cielle de l’Of­fice afin de lui per­mettre de fi­nan­cer son plan de dé­ve­lop­pe­ment au­près des mar­chés fi­nan­cier et ban­caire sans re­cours di­rect aux fi­nances pu­bliques. Dans ce but, il a été dé­ci­dé de pro­cé­der à la ces­sion de ses ac­tifs non né­ces­saires à l’ex­ploi­ta­tion, de mo­né­ti­ser cer­tains de ses ac­tifs, de re­struc­tu­rer sa dette et de sé­cu­ri­ser cer­tains seg­ments de son chiffre d’af­faires, dont ce­lui du trans­port des phos­phates, qui n’ar­rête pas de chu­ter. À par­tir de 2022, il est pré­vu d’en­ga­ger une re­struc­tu­ra­tion ins­ti­tu­tion­nelle et or­ga­ni­sa­tion­nelle de l’of­fice, qui consis­te­ra à sé­pa­rer le dé­ve­lop­pe­ment de l’in­fra­struc­ture fer­ro­viaire et l’ac­ti­vi­té de l’ex­ploi­ta­tion com­mer­ciale du ré­seau, avec comme ob­jec­tif d’iden­ti­fier un sché­ma adap­té, où le fi­nan­ce­ment des nou­veaux pro­jets d’in­fra­struc­ture se­rait à la charge des don­neurs d’ordre, fa­vo­ri­sant ain­si le re­cours à des ou­tils de fi­nan­ce­ment in­no­vants en par­te­na­riat avec le sec­teur pri­vé.

ONEE

Une feuille de route pour le re­dres­se­ment fi­nan­cier

Les réunions de dia­logues stra­té­giques avec l’Of­fice na­tio­nal de l’élec­tri­ci­té et de l’eau po­table (ONEE) ont, quant à elles, per­mis de dé­fi­nir une feuille de route vi­sant le re­dres­se­ment de la si­tua­tion fi­nan­cière de l’of­fice afin de lui per­mettre de mettre en oeuvre son plan d’in­ves­tis­se­ment, d’apu­rer pro­gres­si­ve­ment ses re­la­tions avec ses four­nis­seurs, de maî­tri­ser son en­det­te­ment et de dé­ga­ger des marges pour la mo­bi­li­sa­tion de fi­nan­ce­ments al­ter­na­tifs. Sa mise en oeuvre pas­se­ra par plu­sieurs me­sures comme la di­ver­si­fi­ca­tion des res­sources par le re­cours à des le­viers de fi­nan­ce­ment al­ter­na­tifs in­no­vants, à l’ins­tar de la ti­tri­sa­tion des ac­tifs et des créances; l’op­ti­mi­sa­tion du plan d’équi­pe­ment à tra­vers le lis­sage des pro­jets d’in­ves­tis­se­ment en fonc­tion des ca­pa­ci­tés réelles de l’of­fice et, en­fin, la mise en place d’un plan d’ac­tion vi­sant l’amé­lio­ra­tion des ren­de­ments des ins­tal­la­tions et des ré­seaux.

RAM

Amé­lio­rer les per­for­mances

et la ren­ta­bi­li­té

Avec Royal Air Ma­roc (RAM), les réunions de dia­logues stra­té­giques ont prin­ci­pa­le­ment por­té sur l’exa­men du bu­si­ness plan de la com­pa­gnie, qui consti­tue la base du contrat-pro­gramme État-RAM, l’éva­lua­tion des sce­na­rii pour le fi­nan­ce­ment du plan de dé­ve­lop­pe­ment de RAM, dé­fi­ni sur la pé­riode 2020-2029, ain­si que la re­cherche de le­viers per­met­tant d’amé­lio­rer les per­for­mances et la ren­ta­bi­li­té de la com­pa­gnie. Comme ac­tion­naire ma­jo­ri­taire de RAM, l’État ac­com­pa­gne­ra ce plan de dé­ve­lop­pe­ment tout en iden­ti­fiant ses exi­gences et ses at­tentes en termes de ren­ta­bi­li­té des fonds propres, de re­mon­tée des di­vi­dendes et d’évo­lu­tion de l’ac­tion­na­riat de la com­pa­gnie et du dé­ve­lop­pe­ment de son por­te­feuille de fi­liales et de par­ti­ci­pa­tions. L’ob­jec­tif étant de faire pas­ser RAM d’une com­pa­gnie tra­di­tion­nelle à un connec­teur glo­bal, ba­sé sur le hub ré­gio­nal de Ca­sa­blan­ca, pré­sent sur quatre conti­nents et cen­tré sur le client.

ADM Un nou­veau bu­si­ness mo­del

Con­cer­nant Au­to­route du Ma­roc (ADM), les réunions de dia­logues stra­té­giques ont conclu que son mo­dèle de dé­ve­lop­pe­ment a at­teint ses li­mites et qu’il va fal­loir dé­fi­nir un nou­veau bu­si­ness mo­del ba­sé sur un sché­ma de fi­nan­ce­ment qui per­met­tra de pour­suivre le dé­ve­lop­pe­ment du sec­teur au­to­rou­tier. Ce nou­veau sché­ma de­vra no­tam­ment re­po­ser sur le prin­cipe de mo­né­ti­sa­tion du pa­tri­moine de la so­cié­té, et être couplé à une re­fonte de la gou­ver­nance du sec­teur au­to­rou­tier pour ap­por­ter les ga­ran­ties né­ces­saires aux in­ves­tis­seurs à tra­vers une re­dé­fi­ni­tion des rôles des in­ter­ve­nants et un re­po­si­tion­ne­ment adap­té d’ADM sur la chaîne de va­leur, en vue de ga­ran­tir le pi­lo­tage de la co­hé­rence d’en­semble. La ré­flexion sur ce sché­ma est en cours.

 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from Morocco