Sa­ga : Bosch

L'Officiel Déco-Design - - Sommaire - PAR HÉ­LÈNE GAL­LET

Au Ma­roc de­puis presque dix ans, le géant de l’ou­tillage élec­trique et de l’ élec­tro­mé­na­ger a su s´adap­ter au mar­ché et en­dos­ser toutes ses

spé­ci­fi­ci­tés sans sour­ciller. His­toire d´une im­plan­ta­tion réus­sie...

“Je pré­fère perdre de l´ar­gent que votre confiance”. C´est au­tour de cette phi­lo­so­phie en­tre­pre­neu­riale que Ro­bert Bosch a construit son em­pire élec­tro­mé­na­ger, fai­sant de l´amé­lio­ra­tion conti­nue de sa marque un cré­do in­tan­gible. En 2008, la mai­son al­le­mande jette son dé­vo­lu sur le Ma­roc dont la crois­sance éco­no­mique et la sta­bi­li­té po­li­tique laissent pré­sa­ger de fruc­tueuses re­tom­bées. Forte de plus d´un siècle d´ex­per­tise, la mul­ti­na­tio­nale a sou­hai­té se rap­pro­cher du consom­ma­teur ma­ro­cain afin de lui four­nir le bon pro­duit cou­plé au bon ser­vice. En s´ins­tal­lant dans le royaume, l´en­seigne a te­nu à mettre en oeuvre une stra­té­gie com­mer­ciale in­édite s´ap­puyant non pas sur l´ou­ver­ture de sho­wrooms mais car­ré­ment de brand­stores. Sur place, les pros­pects peuvent se te­nir in­for­més des offres dis­po­nibles, en faire l´acquisition et bé­né­fi­cier d´un ser­vice après-vente com­plet (li­vrai­son, ins­tal­la­tion, as­sis­tance tech­nique et ré­pa­ra­tion). À ce jour, Bosch Ma­roc compte à son ac­tif trois struc­tures types sur les villes de Ca­sa­blan­ca, Ra­bat, Tan­ger et pré­voit d´ici peu un lan­ce­ment iden­tique sur Mar­ra­kech.

Seule fi­liale dans tout le Maghreb, Bosch Ma­roc a dé­bu­té avec un staff très ré­duit pour se re­trou­ver au­jourd´hui avec une qua­ran­taine de col­la­bo­ra­teurs. De­puis 2008, la de­mande n´a eu de cesse de gran­dir grâce à une po­li­tique adap­tée ci­blant les vé­ri­tables exi­gences des mé­nages. Ces der­niers sont pro­fi­lés et se voient pro­po­ser des pro­duits co­hé­rents par rap­port à leurs quo­ti­diens, leurs ha­bi­tudes et leur si­tua­tion géo­gra­phique.

UNE DÉ­MARCHE MAR­KE­TING ADÉ­QUATE

Chez Bosch, on n´achète pas un ap­pa­reil quel­conque, on achète l´ap­pa­reil dont on a réel­le­ment be­soin. C’est ici que ré­side la clé du suc­cès. Le client ar­rive avec une vague idée de ce qu´il veut mais ne re­par­ti­ra cer­tai­ne­ment pas avec un bien in­utile. Il fe­ra un choix in­gé­nieux sur les conseils de pro­fes­sion­nels, avec de so­lides ga­ran­ties à l´ap­pui.

Conscient que la qua­li­té d´un pro­duit est sy­no­nyme d´une longue du­rée de vie, le consom­ma­teur ma­ro­cain a vu ses as­pi­ra­tions chan­ger en 10 ans et se re­trouve plus en­clin dé­sor­mais à in­ves­tir sur des biens haut de gamme, car moins sus­cep­tibles de s´user avec le temps. Un rai­son­ne­ment qui ne s´est ja­mais dé­men­ti. La mul­ti­na­tio­nale a tou­jours mis un point d´hon­neur à ali­men­ter le mar­ché avec le nec plus ul­tra de l´élec­tro­mé­na­ger, fi­dèle à la deuxième ci­ta­tion de son fon­da­teur : “En ces­sant de pro­gres­ser, nous ces­sons d´être bons”.

UNE IM­PLAN­TA­TION BIEN PEN­SÉE

Pour se per­fec­tion­ner, il a fal­lu mettre l´ac­cent sur les pré­oc­cu­pa­tions ma­jeures des gens, à sa­voir : la du­ra­bi­li­té des équi­pe­ments, une faible consom­ma­tion éner­gé­tique, des op­tions avan­cées et per­son­na­li­sables, un ser­vice après-vente op­ti­mal et de­puis quelque temps des pro­duits éco-res­pon­sables. Ré­pon­dant fa­vo­ra­ble­ment à toutes ces re­quêtes, Bosch s´est po­si­tion­né ga­gnant y com­pris sur le plus dé­li­cat des cri­tères, ce­lui de l´éco­lo­gie. 70 % des pro­duits com­mer­cia­li­sés ont pu être es­tam­pillés A+++, ce qui en lan­gage éner­gé­tique as­sure un maxi­mum d’éco­no­mies aux usa­gers. Le reste de l´offre est clas­sé dans les ca­té­go­ries A++ et A+, non moins ren­tables. La firme ne s´est pas arrêtée là. À la fia­bi­li­té de ses ap­pa­reils, elle a aus­si vou­lu ajou­ter un cer­tain es­thé­tisme. Un par­ti pris qui a fait de l´har­mo­nie des lignes, des di­men­sions ou en­core des cou­leurs une autre ex­pres­sion de la qua­li­té. Chez Bosch, l´uti­li­taire s´in­tègre par­fai­te­ment au dé­co­ra­tif et ce­la s´est en­core plus vé­ri­fié ces der­nières an­nées. La ma­chine à ca­fé, l´as­pi­ra­teur, le lave-vais­selle, les blen­ders sont en quelque sorte de­ve­nus des ob­jets dont le de­si­gn cé­lèbre avec brio le cô­té no­va­teur et éli­tiste de ce siècle.

PAR­TE­NAIRE DES BONS MO­MENTS

Juste après à son éta­blis­se­ment au Ma­roc, la marque a vou­lu ap­por­ter une va­riante à ses clients. Il ne s´agis­sait pas seule­ment de vendre ou de réa­li­ser du chiffre mais de tis­ser des liens avec les uti­li­sa­teurs. Et dans ce sens, quoi de plus fé­dé­ra­teur que les plai­sirs de la table ? Trois sa­me­dis par mois, les in­té­res­sés ont la pos­si­bi­li­té de par­ti­ci­per en com­pa­gnie de leurs en­fants à des ate­liers cu­li­naires or­ga­ni­sés dans les brand­stores. Ap­prendre de nou­veaux plats, dé­cou­vrir, dé­gus­ter dans la joie et la bonne hu­meur grâce à une nuée d´ins­tru­ments qui fa­ci­litent la vie, font ga­gner du temps et aident à for­ger des sou­ve­nirs in­al­té­rables, voi­là en gros le mes­sage de Bosch.

En com­bi­nant les thé­ma­tiques de ces ate­liers à des évè­ne­ments phares (fêtes re­li­gieuses ou tra­di­tion­nelles), la stra­té­gie du groupe a ren­con­tré un écho dou­ble­ment fa­vo­rable au­près des fa­milles, fai­sant de cette énième ins­tal­la­tion, une suc­cess-sto­ry de plus.

Newspapers in French

Newspapers from Morocco

© PressReader. All rights reserved.