Ery­thréens et asile: ça se com­plique

20 Minutes - Genève - - Actu -

Craindre d’être convo­qué pour le ser­vice mi­li­taire en Ery­thrée en cas de re­tour au pays ne se­ra dé­sor­mais plus un mo­tif suf­fi­sant pour évi­ter un ren­voi de Suisse. Le Tri­bu­nal ad­mi­nis­tra­tif fédéral (TAF) a es­ti­mé que l’obli­ga­tion pour tous les ci­toyens de ce pays de la corne de l’Afrique d’ac­com­plir cette obli­ga­tion – dont la du­rée est in­dé­ter­mi­née – peut bien être as­si­mi­lée à du tra­vail for­cé. Tou­te­fois, il n’a pas été éta­bli que sé­vices et abus étaient gé­né­ra­li­sés et que chaque par­ti­ci­pant était sou­mis à un risque sé­rieux de les su­bir. Le TAF avait dé­jà dur­ci les condi­tions d’oc­troi de l’asile pour ces re­qué­rants. En 2017, il avait es­ti­mé que le seul fait d’avoir quit­té illé­ga­le­ment le pays ne suf­fi­sait plus.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.