Des trans­ports en com­mun presque de­vant la mai­son

ÉTUDE L’OFS a étu­dié les dis­tances à par­cou­rir pour trou­ver un ar­rêt de bus ou un ma­ga­sin. Les Suisses sont plu­tôt bien lo­tis.

20 Minutes - Lausanne - - SUISSE - –ATS/JBM

Près de la moi­tié de la po­pu­la­tion suisse dis­pose d’un ar­rêt de trans­ports en com­mun à moins de 250 m. Sur l’en­semble du pays, la dis­tance moyenne est de 360 m. Ce pour­cen­tage montre la forte den­si­té du ré­seau de trans­ports pu­blics, écrit jeu­di l’of­fice fé­dé­ral de la sta­tis­tique (OFS).

L’OFS a éga­le­ment étu­dié plu­sieurs autres do­maines en cal­cu­lant leur proxi­mi­té par rap­port aux per­sonnes. Un constat évident s’im­pose: les ré­gions moins den­sé­ment peu­plées (no­tam­ment les ré­gions ru­rales et de mon­tagne) af­fichent des dis­tances d’ac­cès plus éle­vées qu’en ville par exemple. L’ac­cès aux res­tau­rants et aux ca­fés fait ex­cep- tion. Plus de 90% de la po­pu­la­tion du pays se si­tue à moins de 1 ki­lo­mètre du pro­chain éta­blis­se­ment. Ce taux est de 96% en ville et de 77% à la cam­pagne.

Le sché­ma centre-pé­ri­phé­rie est mar­qué pour les écoles du de­gré se­con­daire II. Un ha­bi­tant sur trois ré­side à 1 ki­lo­mètre au plus d’une telle école, alors que 18% ha­bitent à plus de 8 km. L’ac­cès aux ca­bi­nets mé­di­caux ain­si qu’aux phar­ma­cies met par ailleurs en re­lief des dis­pa­ri­tés très im­por­tantes. La moi­tié de la po­pu­la­tion doit faire en moyenne 1 ki­lo­mètre pour se pro­cu­rer des mé­di­ca­ments.

Pour ache­ter de la nour­ri­ture, les Suisses doivent gé­né­ra­le­ment par­cou­rir 600m. Cette dis­tance est plus éle­vée en zone ru­rale qu’en ville. Entre 2011 et 2015, cette dis­tance a aug­men­té de 8% à la cam­pagne et de 3% seule­ment dans les ci­tés.

–KEY

Pas be­soin de mar­cher long­temps pour trou­ver un ar­rêt de bus.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.