Équa­teur

En Équa­teur, une fon­da­tion créée par deux Vau­dois se mo­bi­lise et se bat pour pré­ser­ver la bio­di­ver­si­té

24 Heures - - La Une - Odile Meylan Photos Claude Bé­da Texte

La sixième étape de notre pé­riple autour du monde à la rencontre de Vau­dois qui ont tout quit­té pour s’in­ves­tir dans des pro­jets à l’étran­ger nous mène en pleine jungle ama­zo­nienne, non loin de Puyo. Le Mon­treu­sien Yvan Bou­vier – en photo ci-des­sus avec son épouse équa­to­rienne Li­seth – y a créé un re­fuge pour les ani­maux sau­vages bles­sés ou or­phe­lins, vic­times des hommes et de la dé­fo­res­ta­tion. L’an­cien mau­vais gar­çon, ar­ti­san du fer et cham­pion suisse d’arts mar­tiaux, ac­corde une at­ten­tion par­ti­cu­lière aux singes, no­tam­ment aux ca­pu­cins, de mi­gnons pe­tits ani­maux avec les­quels il com­mu­nique par té­lé­pa­thie.

Àl’en­trée du Pa­seo de Los Mo­nos (le pas­sage des singes) près de Puyo, en Ama­zo­nie équa­to­rienne, une ins­crip­tion sur le ca­ba­non des toi­lettes an­nonce la cou­leur: «Fer­mez la porte à clé: les singes savent comment l’ou­vrir!» Ici, mieux vaut plan-nquer son té­lé­pho­nene por­table, ses lu­net-ettes, son ci­gare, voi­rere sa com­pagne. C’estst tout le pro­blème.e. Ces ani­maux, en se­mi-li­ber­té et pro-oches de l’homme,e, pei­ne­ront à re­trou-uver leur to­tale au­to­no­mie.uto­no­mie. Rai­son pour la­quelle la Fon­da­tion Los Mo­nos, Sel­va y Vi­da (Les singes, la fo­rêt et la vie) créée par le Mon­treu­sien Yvan Bou­vier et Vé­ro­nique Grand, Vau­doise elle aus­si, en­tend ac­qué­rir une grande fo­rêt pri­maire de 100 hec­tares dans le parc na­tio­nal San­gay, à quelques di­zaines de ki­lo­mètres de Puyo. «L’in­ten­tion est d’y ré­in­sé­rer les nom­breux ani­maux – tous me­na­cés et cer­tains en voie d’ex­tinc­tion – re­cueillis au Pa­seo de Los Mo­nos de­ve­nu trop exi­gu», ex­plique Yvan Bou­vier. Car ce re­fuge ne compte pas que des pri­mates (singe-arai­gnée, lai­neux, ca­pu­cins noirs ou blancs). Sanc­tuaire, il hé­berge près de 200 in­di­vi­dus, de nom­breuses es­pèces dif­fé­rentes. Des mar­gays (pe­tits félins), des ser­pents, (boas constric­tors, vi­pères), des tor­tues, des coa­tis, des per­ro­quets, des pé­ca­ris, ou en­core des kin­ka­jous ont aus­si pris leurs quar­tiers dans cette sorte d’arche de Noé. Qu’il s’agi­rait donc d’agran­dir et de per­pé­tuer.

À l’ori­gine, les ani­maux pro­fi­taient d’une to­tale li­ber­té. Mais Le Pa­seo de Los Mo­nos a dû être clô­tu­ré sur dé­ci­sion du Mi­nis­tère de l’en­vi­ron­ne­ment, et ses ha­bi­tants, pla­cés dans des parcs, compte te­nu de leur ca­rac­tère im­pré­vi­sible et dan­ge­reux.

Il fau­drait quelque 250 000 dol­lars à la Fon­da­tion Los Mo­nos, Sel­va y Vi­da pour concré­ti­ser­ti­ser son pro­jet. «Un mmon­tant qui per­met­trait, pré­cise Yvan Bou­vier, de fi­nan­cer l’achat du ter­rain et des in­fra­struc­tures.» Or, le bud­get actuel de la Fon­da­tion pla­fonne à 3500 dol­lars par mois. Ali­men­té par des re­ve­nus pro­ve­nant en par­tie des en­trées – «Los Mo­nos» ayant été ré­cem­ment ou­vert au pu­blic – et par les 150 dol­lars par se­maine que paient les vo­lon­taires pour ve­nir tra­vailler sur le site et ap­pro­fon­dir leurs connais­sances sur la bio­di­ver­si­té. La Fon­da­tion ne bé­né­fi­cie d’au­cune sub­ven­tion pu­blique. Mais elle re­çoit par­fois des dons, no­tam­ment de la part de la Fon­da­tion 30 Mil­lions d’Amis, ce qui lui a per­mis de construire la cli­nique de Los Mo­nos.

«Nous vou­lons ré­in­sé­rer les nom­breux ani­maux re­cueillis chez nous dans la grande fo­rêt pri­maire du parc na­tio­nal San­gay»

ODILE MEYLAN

Le Pa­seo de Los Mo­nos ac­cueille 300 vo­lon­taires par an, le plus sou­vent des étu­diants en bio­lo­gie, pour ali­men­ter les ani­maux et en­tre­te­nir le site. Ici «Do­ri­ta», une fe­melle cho­ron­go, «aide» Éric à dé­brous sailler son parc. Afin d’éloi­gner les ser­pents.

Pour la photo, «Pi­chi­hua», singe lai­neux fe­melle adulte, mange sa ba­nane avec dé­li­ca­tesse. C’est ra­re­ment le cas à l’heure dé­jeu­ner.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.