Mys­té­rieuse disparition de mou­tons à Apples

Une dou­zaine de bêtes ap­par­te­nant à l’ex­ploi­ta­tion de la gra­vière ont été vo­lées. Ce n’est pas une pre­mière

24 Heures - - Vaud - R.C.

Énigme Mais où sont donc pas­sés les mou­tons de l’en­tre­prise Lé­man Gra­nu­lats? L’énigme est to­tale à Apples, où les bêtes ont été ac­quises par l’ex­ploi­tant de la gra­vière des Dé­lices pour «en­tre­te­nir le ter­rain». «Nous sommes ar­ri­vés un ma­tin il y a quelques se­maines et elles n’étaient plus là», ra­conte Mat­thieu Ho­no­rat, res­pon­sable d’ex­ploi­ta­tion.

« Nous avons tout d’abord pen­sé que l’en­clos avait été mal fer­mé, mais ce n’était pas le cas, pour­suit le di­rec­teur, Fré­dé­ric Mi­choud. On s’est dit qu’on al­lait at­tendre un peu pour voir si quel­qu’un les re­pé­rait ou si elles al­laient re­ve­nir d’elles-mêmes.» Les jours passent, mais au­cune trace des ani­maux. Fré­dé­ric Mi­choud dé­cide de contac­ter la Coopérative de l’abat­toir ré­gio­nal de Rolle et en­vi­rons afin d’être sûr que per­sonne ne leur a pro­po­sé la dou­zaine de bo­vi­dés. Le pré­sident, Hen­ri Bour­geois, lui ex­plique alors que ce n’est pas la pre­mière fois qu’un vol de mou­tons a lieu dans la ré­gion. «L’an­née der­nière, mon fils s’est fait sub­ti­li­ser deux des neuf bêtes de son troupeau, af­firme ce­lui qui est égale- ment syn­dic de Saint-Livres et agri­cul­teur. On n’a au­cune idée d’où elles peuvent bien être au jour d’au­jourd’hui.»

Ac­tuel­le­ment en va­cances, le di­rec­teur de Lé­man Gra­nu­lats ex­plique qu’il contac­te­ra les forces de l’ordre à son re­tour. Du cô­té de la po­lice can­to­nale jus­te­ment, on as­sure que ce genre de lar­cin n’est pas chose fré­quente. «Il y a bien eu cette his­toire de vol de ruches qui a se­coué le monde api­cole vau­dois en 2016, mais à part ça rien de spé­cial à si­gna­ler», in­dique Alexandre Bi­senz, char­gé de com­mu­ni­ca­tion.

«L’an­née der­nière, mon fils s’est fait sub­ti­li­ser deux des neuf bêtes de son troupeau» Hen­ri Bour­geois Agri­cul­teur et syn­dic de Saint-Livres

Du cô­té d’Apples, la stu­pé­fac­tion règne. Le mys­tère ali­mente d’ailleurs les conver­sa­tions au vil­lage et dans les en­vi­rons. Au­rions­nous af­faire à un «se­rial vo­leur» de mou­tons? La ques­tion est po­sée. Mat­thieu Ho­no­rat de­meure pour sa part sur­pris: «On ignore vrai­ment ce qui a pu se pro­duire.»

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.