Le LS mar­que­ra-t-il l’his­toire contre Sion?

Rap­pers­wil s’est im­po­sé (2-3 ap) à l’ex­pé­rience ven­dre­di soir dans le Nord vau­dois. Ce sont les SaintGal­lois, plus réa­listes, qui ver­ront les hui­tièmes

24 Heures - - La Une - Tim Guille­mim

De­puis leur re­nais­sance en 2003, les Vau­dois n’ont ja­mais réus­si à éli­mi­ner une équipe de Su­per League à la Pon­taise en Coupe de Suisse. Alors ren­dez-vous di­manche.

Quel dom­mage pour le FC Ba­vois! Be­kim Uka et ses joueurs avaient la chance de jouer en «avant-pre­mière» ven­dre­di et de mon­trer la voie à tous les autres «out­si­ders» vau­dois dans leur quête d’ex­ploit en ce grand week-end de Coupe. Va­ru­jan Sy­mo­nov, di­rec­teur gé­né­ral du Stade Nyon­nais, avait d’ailleurs ef­fec­tué le dé­pla­ce­ment des Peu­pliers, es­pé­rant bien voir son ad­ver­saire de Pro­mo­tion League dé­ga­ger Rap­pers­wil (troi­sième de Chal­lenge League) comme pour si­gni­fier à son équipe, le Stade Nyon­nais, que sor­tir Gras­shop­per deux jours plus tard était du do­maine du pos­sible.

Mais les Ba­voi­sans, s’ils peuvent être fiers d’eux et de leur pres­ta­tion, ont fi­ni par sor­tir bat­tus de leur ter­rain. La faute à un Rap­pers­wilJo­na de loin pas meilleur, mais un peu plus réa­liste en pro­lon­ga­tions.

La formule est vieille comme la Coupe, mais elle a le mé­rite de la clar­té: Ba­vois peut avoir des re­grets. La ve­nue de «Rap­pi» n’était pas un ca­deau en termes d’at­trac­ti­vi­té, mais le club nord-vau­dois s’est mon­tré spor­ti­ve­ment à la hau­teur en do­mi­nant les 90 pre­mières mi­nutes.

Foot­ball

Le FCB a eu sa chance

Ba­vois a ou­vert très lo­gi­que­ment la marque à la 55e grâce à son me­neur de jeu es­pa­gnol En­rique Cas­ta­no, dont le coup franc bien pla­cé du pied gauche a trom­pé Die­go Yanz. Un avan­tage mé­ri­té, mais qui n’a te­nu que dix-huit mi­nutes, le temps pour Si­mon Rohr­bach d’éga­li­ser d’une frappe bien pla­cée du gauche. Le FCB a eu sa chance en pro­lon­ga­tions grâce à une belle frappe du même Cas­ta­no, mais Yanz a bien sau­vé. Après le 1-2 de Ke­mil Fes­tic (105e), Ar­naud Büh­ler a éga­li­sé de la tête à la suite d’un coup franc ex­cen­tré (111e), mais Eg­zon Sha­ba­ni a per­mis à Rap­pers­wil de s’im­po­ser à la 118e. Cruel pour Ba­vois, mais le pre­mier des seize qua­li­fiés s’ap­pelle bel et bien Rap­pers­wil.

Aux quatre autres clubs vau­dois en­ga­gés (Nyon, Échal­lens, LS et Az­zur­ri) de cor­ri­ger le tir et de sor­tir leur ad­ver­saire de ligue su­pé­rieure. Le can­ton de Vaud a aus­si le droit à la ma­gie de la Coupe, non? Ba­vois

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.