L’ex­conseiller de Trump plaide cou­pable

Paul Ma­na­fort, dé­jà condam­né en août, a ac­cep­té de co­opé­rer dans l’«en­quête russe»

24 Heures - - Monde - ATS

Paul Ma­na­fort a ac­cep­té de co­opé­rer dans l’«en­quête russe». Ce­la fait par­tie de son ac­cord de plai­der cou­pable né­go­cié avec le pro­cu­reur spé­cial Ro­bert Muel­ler, ont an­non­cé ven­dre­di des pro­cu­reurs fé­dé­raux aux États-Unis.

L’an­cien chef de cam­pagne de Do­nald Trump, ju­gé cou­pable en août de fraudes fis­cale et ban- caire, a an­non­cé ven­dre­di qu’il plai­de­rait cou­pable d’autres chefs d’in­cul­pa­tion, no­tam­ment blan­chi­ment d’ar­gent et su­bor­na­tion de té­moin, pour les­quels un se­cond pro­cès de­vait s’ou­vrir la se­maine pro­chaine.

Le pro­cès de cet été, s’il ne por­tait pas sur des faits di­rec­te­ment liés à une pos­sible col­lu­sion entre les membres de l’équipe de cam­pagne Trump et des res­pon­sables russes, était le pre­mier à dé­cou­ler des in­ves­ti­ga­tions me­nées de­puis mai 2017 par le pro­cu­reur spé­cial Muel­ler.

Do­nald Trump, qui qua­li­fie l’en­quête russe de «chasse aux sor­cières», a nié toute col­lu­sion avec Mos­cou. La Rus­sie a re­je­té les ac­cu­sa­tions d’in­gé­rence dans l’élec­tion pré­si­den­tielle amé­ri­caine de 2016.

Le dos­sier contre Ma­na­fort, 69 ans, porte sur les mil­lions de dol­lars qu’il a ga­gnés pour son tra­vail de consul­tant po­li­tique au­près de po­li­ti­ciens pro­russes en Ukraine, dont l’ex-pré­sident Vik­tor Ia­nou­ko­vitch, qu’il a conseillé lors de sa cam­pagne élec­to­rale vic­to­rieuse en 2010.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.