Le ban­quier Guy La­cha­pelle pré­si­de­ra Raif­fei­sen

Le nou­veau pré­sident pour­ra comp­ter sur le sou­tien de quatre nou­veaux ad­mi­nis­tra­teurs

24 Heures - - Économie - O.W.

Après des mois de re­cherche in­tense et une pré­si­dence re­prise au pied le­vé par Pas­cal Gan­ten­bein, suite au dé­part de Jo­hannes Rüegg-Stürm dans le sillage de l’af­faire Pie­rin Vin­cenz, Raif­fei­sen s’ap­prête à fran­chir une étape im­por­tante.

Dès le 22 oc­tobre, la banque pas­se­ra sous la pré­si­dence de Guy La­cha­pelle. Ban­quier ex­pé­ri­men­té âgé de 57 ans, ce ju­riste de for­ma­tion est, de­puis 2013, en charge du des­tin de la Banque Can­to­nale de Bâle. Son ar­ri­vée de­vrait ap­por­ter un peu de souffle à la troi­sième banque de Suisse dont la gou­ver­nance est en crise de­puis la chute de Pie­rin Vin­cenz, l’ex- CEO soup­çon­né d’en­ri­chis­se­ment per­son­nel lors du ra­chat d’Adu­no (une so­cié­té dont il était ac­tion­naire) par Raif­fei­sen. C’est ce scan­dale qui a d’ailleurs pous­sé son suc­ces­seur, Pa­trik Gi­sel, à prendre à son tour la porte. Sans être à ce jour re­mis en cause d’un point de vue ju­ri­dique, l’ex-pa­tron avait ju­gé sa si­tua­tion in­te­nable.

En plus d’être par­ve­nu à se trou­ver un nou­veau pré­sident, l’éta­blis­se­ment ban­caire pour­ra pro­chai­ne­ment comp­ter sur le sou­tien de quatre nou­veaux ad­mi­nis­tra­teurs: l’avo­cate zu­ri­choise Ka­rin Va­len­za­no Ros­si, le spé­cia­liste du nu­mé­rique An­drej Go­lob, le ban­quier Tho­mas A. Mül­ler ain­si que l’ad­mi­nis­tra­teur Beat Sch­wab.

Les quatre au­ront la lourde tâche de per­mettre à la banque de tour­ner la page du scan­dale Vin­cenz et de re­mettre Raif­fei­sen sur pied en épau­lant leur nou­veau pré­sident, qui dé­clare: «Je me sens prêt à as­su­mer la pré­si­dence d’une or­ga­ni­sa­tion sur le point de prendre d’im­por­tantes dé­ci­sions.» Et par­mi elles, la plus im­por­tante se­ra de se trou­ver un nou­veau CEO.

La pro­chaine date im­por­tante pour la banque est agen­dée au 10 no­vembre 2018, jour de l’as­sem­blée ex­tra­or­di­naire des dé­lé­gués. Ces der­niers au­ront alors pour tâche prin­ci­pale de va­li­der le choix pris par leur di­rec­tion. À cette oc­ca­sion, Bru­no Geh­rig – l’homme d’af­faires char­gé d’en­quê­ter pour dé­ter­mi­ner s’il y a eu des ir­ré­gu­la­ri­tés lors des prises de par­ti­ci­pa­tion de Raif­fei­sen sous le règne de Pie­rin Vin­cenz – li­vre­ra éga­le­ment les prin­ci­pales conclu­sions de ses re­cherches me­nées en col­la­bo­ra­tion avec le ca­bi­net d’af­faires Hom­bur­ger. «L’en­quête avance comme pré­vu. Après la pré­sen­ta­tion des prin­ci­paux ré­sul­tats lors de l’as­sem­blée ex­tra­or­di­naire des dé­lé­gués, un rap­port com­plet se­ra trans­mis au con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion à la fin de l’an­née», pré­ci­sait à la fin d’août dans nos pages Phi­lippe Thé­voz, porte-pa­role de la banque.

DR

Guy La­cha­pelle, le nou­veau pré­sident de Raif­fei­sen.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.