Sé­rieux ri­val, Mar­tin Sch­mid re­nonce

24 Heures - - Suisse - F.QZ

● Le bou­le­vard s’élar­git pour l’ar­chi­fa­vo­rite Ka­rin Kel­lerSut­ter. Ven­dre­di, les sé­na­teurs Rue­di No­ser (PLR/ZH) et sur­tout Mar­tin Sch­mid (PLR/GR) ont an­non­cé qu’ils re­non­çaient à bri­guer la suc­ces­sion de Jo­hann Sch­nei­der-Am­mann au Conseil fé­dé­ral. Con­si­dé­ré comme le ri­val le plus re­dou­table de la Saint-Gal­loise, Mar­tin Sch­mid sou­ligne qu’il se se­rait vo­lon­tiers por­té can­di­dat afin de s’en­ga­ger pour les in­té­rêts de l’éco­no­mie et des ré­gions de mon­tagne. Mais il ne veut pas être un obs­tacle à l’ac­ces­sion d’une femme PLR au gou­ver­ne­ment.

Ces dé­fec­tions s’ajoutent à celle des conseillers aux États An­drea Ca­ro­ni (AR) et Jo­sef Dit­tli (UR), qui s’étaient dé­jà ef­fa­cés de­vant Ka­rin Kel­ler-Sut­ter, qui a of­fi­cia­li­sé son in­ten­tion de se por­ter can­di­date mar­di. La mi­nistre zu­ri­choise Car­men Wal­ker Späh et la présidente du PLR Pe­tra Gös­si (SZ) ont elles aus­si je­té l’éponge.

Qui pour­rait en­core bar­rer la route de la Saint-Gal­loise? Cer­tains pa­pables ré­flé­chissent en­core, à l’image du conseiller aux États Hans Wi­cki (NW) et de la conseillère na­tio­nale Re­gine Sau­ter (ZH). Il n’est pas ex­clu non plus qu’une can­di­da­ture vienne des can­tons. Le nom de Chris­tian Am­sler, ac­tuel pré­sident de l’Exé­cu­tif schaff­hou­sois, cir­cule à Berne. Le groupe PLR des Chambres fé­dé­rales fe­ra son choix le 16 no­vembre, l’élec­tion étant agen­dée au 5 dé­cembre.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.