Aux Ver­nets, les Mon­diaux bri­se­ront la glace en 2020

Po­pu­la­ri­sée par le Cirque du So­leil, la dis­ci­pline veut ga­gner ses lettres de no­blesse sur le plan spor­tif. Ge­nève la met­tra en scène

24 Heures - - Sports - Pas­cal Bor­nand

Elle n’a pas la ri­gueur aca­dé­mique et la no­blesse olym­pique de sa grande soeur ar­tis­tique. Non, dans la fa­mille gym­nique, l’acro passe plu­tôt pour une fille tur­bu­lente, fas­ci­née par les paillettes. On l’apos­trophe. «Ar­rête de faire ton cirque!» Et pour­tant, le Cirque du So­leil, qui en est l’ex­pres­sion la plus étour­dis­sante, fait un ta­bac. «C’est sur­tout un sport très spec­ta­cu­laire, dé­sor­mais ins­crit au pro­gramme des Jeux olym­piques de la jeu­nesse, qui ma­rie en mu­sique force, grâce et agi­li­té», vante Cé­sar Sal­va­do­ri. Voi­là dé­jà long­temps que le Gene- vois en fait la pro­mo­tion. Pour mieux en­core le po­pu­la­ri­ser, il n’a pas trou­vé mieux que d’ob­te­nir l’or­ga­ni­sa­tion des Cham­pion­nats du monde, en mai 2020 à la pa­ti­noire des Ver­nets.

Le dé­fi est à la me­sure de l’obs­ti­na­tion dont a dû faire preuve le pré­sident de la FSG Acro Ge­nève pour ral­lier à sa cause la Fé­dé­ra­tion suisse de gym­nas­tique. Celle-ci lui a ac­cor­dé son coup de tam­pon du bout des doigts, en le priant, par con­ven­tion, de se débrouiller tout seul. «Chez nous, l’ar­tis­tique a tous les pri­vi­lèges. C’est dire si les Eu­ro­péens de Bâle, en 2021, mo­no­po­lisent dé­jà l’at­ten­tion», af­firme-t-il. Heu­reu­se­ment pour lui, la ré­pu­ta­tion de la Ge­ne­va In­ter­na­tio­nal Acro Cup, siège de deux ré­centes manches de Coupe du monde, a ga­gné plus fa­ci­le­ment la confiance de la Fé­dé­ra­tion in­ter­na­tio­nale, ve­nue en re­pé­rage il y a deux ans aux Boisdes-Frères.

Bien sûr, mon­ter un tel évé­ne­ment ne se­ra pas une mince af­faire. Les chiffres sont ver­ti­gi­neux, à l’image des py­ra­mides hu- maines que l’acro se plaît à bâ­tir: 17 jours de com­pé­ti­tion, du 15 au 31 mai, 900 ath­lètes ju­niors et se­niors, 1,8 mil­lion de bud­get, dont une bonne par­tie consa­crée aux in­fra­struc­tures tech­niques. «J’ai la fo­lie de pen­ser que ce­la en vaut la peine», as­sure Cé­sar Sal­va­do­ri. Dans sa tête, les Ver­nets se dé­gèlent et se mé­ta­mor­phosent. So­no et éclai­rage boos­tés, scène géante et pra­ti­cable du der­nier cri. Rien ne se­ra trop beau pour mettre ces Mon­diaux en lu­mière et en va­leur.

Spor­tiGe­nève dans le coup

Pour l’ai­der dans sa tâche, l’or­ga­ni­sa­teur pour­ra comp­ter sur la Ville de Ge­nève, son prin­ci­pal sou­tien pu­blic. Et en par­ti­cu­lier sur Spor­tiGe­nève, cette struc­ture d’ac­com­pa­gne­ment créée il y a bien­tôt un an par plu­sieurs spor­tifs d’élite, dont la ju­do­ka Ju­liane Ro­bra et la na­geuse Swann Ober­son. C’est Spor­tiGe­nève, sous l’égide du Ser­vice des sports, qui pi­lo­te­ra l’or­ga­ni­sa­tion sur le plan ad­mi­nis­tra­tif et struc­tu­rel. Épau­lé par le ra­meur vau­dois Fré­dé­ric Maille­fer, Alexan- dre Roch agi­ra en tant que se­cré­taire gé­né­ral. Pour lui aus­si, «le dé­fi est gri­sant».

«C’est un tra­vail de longue ha­leine, un peu comme la pré­pa­ra­tion d’une course. Ça ne me fait pas peur», note l’ath­lète du Stade Ge­nève. Ces jours, il met la touche fi­nale au dos­sier de spon­so­ring, es­sen­tiel pour bou­cler un bud­get cou­vert à 30% seule­ment par les col­lec­ti­vi­tés pu­bliques. Puis il se consa­cre­ra à éta­blir la stra­té­gie de com­mu­ni­ca­tion. L’ar­gent est le nerf de la guerre et l’in­té­rêt du pu­blic le coeur de la cible. «La gym acro est un sport sé­rieux, sans têtes d’af­fiche re­con­nues, mais au fort pou­voir d’attraction. On veut tout faire pour qu’il gagne en vi­si­bi­li­té», ex­plique-t-il. La RTS joue­ra-t-elle le jeu?

Dans cette or­ga­ni­sa­tion bi­cé­phale, comme dans la pra­tique de la gym acro, il y a de la fo­lie et du prag­ma­tisme. Cé­sar Sal­va­do­ri est la flamme et Alexandre Roch l’ex­tinc­teur. Ils ont vingt mois pour mettre le feu aux Ver­nets sans se brû­ler les doigts.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.