Scan­dale Le PSG fai­sait une sé­lec­tion eth­nique de ses jeunes

24 Heures - - La Une - P.O.

● Yann Gbo­ho est le brillant meneur de jeu de l’équipe de France des moins de 18 ans. Quand il avait 13 ans et mal­gré son ta­lent, le PSG ne lui a pas pro­po­sé de re­joindre le club. Parce qu’il était Noir. Et seule­ment parce qu’il était Noir.

C’était en 2014. La nou­velle s’est ébrui­tée au sein du club, des sa­la­riés se sont ré­vol­tés mais la di­rec­tion est par­ve­nue à étouf­fer l’af­faire. Me­dia­part, après une longue en­quête en­ta­mée sur la foi des do­cu­ments is­sus des Foot­ball Leaks, a dé­cou­vert que les di­ri­geants du club avaient en réa­li­té fait le choix de cou­vrir les fau­tifs. Et que, jus­qu’au prin­temps 2018, le club a conti­nué de de­man­der à des re­cru­teurs de ren­sei­gner «l’ori­gine» des joueurs dé­tec­tés se­lon quatre ca­té­go­ries: «Fran­çais», «Magh­ré­bin», «An­tillais», «Afri­cain». Un vé­ri­table fi­chage eth­nique, vi­sant à «ré­équi­li­brer» les contin­gents des équipes de jeunes du club.

Pour­quoi le PSG vou­lait-il plus de Blancs? In­ter­ro­gé par Me­dia­part, un re­cru­teur a ex­pli­qué que l’«on cher­chait des joueurs qui ap­por­taient un plus au ni­veau de l’in­tel­li­gence de jeu. Et puis, si vous met­tez des gens d’une même com­mu­nau­té, si sur un groupe de 23 vous avez 20 blacks, vous êtes en dif­fi­cul­té au ni­veau de l’en­ca­dre­ment. Si les mecs se mettent à boy­cot­ter le groupe, on est cuits. Si vous avez que des Noirs ou des Beurs, c’est très com­pli­qué. Quand on construit un groupe c’est im­por­tant d’avoir cette mixi­té et de la contrô­ler.» Ce que confirme un de ses col­lègues: «Quand j’étais au PSG avec Marc Wes­ter­loppe (ndlr: res­pon­sable du re­cru­te­ment en France, hors ré­gion pa­ri­sienne), on ne re­cher­chait pas des pro­fils blacks, cos­tauds, etc. On re­cher­chait plu­tôt des foot­bal­leurs avec une très bonne in­tel­li­gence de jeu.» Un troi­sième lance: «La di­rec­tion pa­ri­sienne avait an­non­cé la cou­leur en an­non­çant qu’il fal­lait plus ou moins avoir ten­dance à prendre un peu plus de Blancs par rap­port aux blacks. Mais sur les ter­rains dans ma ré­gion, sur 40 ga­mins, vous avez 35 blacks et gris.»

Le PSG a confir­mé «l’uti­li­sa­tion des for­mu­laires avec des conte­nus illé­gaux», pré­ci­sant que ceux-ci avaient été «ins­ti­tués à la seule ini­tia­tive per­son­nelle du res­pon­sable de dé­par­te­ment». Une en­quête in­terne est en cours. Les ré­sul­tats de­vraient être connus la se­maine pro­chaine. Le club pré­cise en­core que «la di­rec­tion gé­né­rale du club n’avait ja­mais eu connais­sance d’un sys­tème de fi­chage eth­nique». Hier, la Ligue des droits de l’homme a dé­po­sé une plainte contre X pour «dis­cri­mi­na­tion».

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.