Le Mi­nis­tère pu­blic ge­ne­vois a per­qui­si­tion­né le siège de Ma­no­tel, une étape sup­plé­men­taire dans l’af­faire Mau­det.

L’ori­gine des fonds des deux as­so­cia­tions ca­chées par le conseiller d’État aux ins­tances de son par­ti in­ter­pelle

24 Heures - - Suisse - So­phie Ro­sel­li

Ef­fer­ves­cence au siège de Ma­no­tel à Ge­nève. Les deux pre­miers pro­cu­reurs Yves Ber­tos­sa et Sté­phane Gro­de­cki ont per­qui­si­tion­né jeu­di après-mi­di les bu­reaux du groupe hô­te­lier dans le quar­tier de la gare. C’est un vo­let de plus qui s’ouvre dans la pro­cé­dure pé­nale pour ac­cep­ta­tion d’un avan­tage vi­sant le conseiller d’État Pierre Mau­det à la suite de son voyage à Abu Dha­bi en no­vembre 2015.

Se­lon notre en­quête, le groupe Ma­no­tel a ver­sé ces der­nières an­nées en­vi­ron 100 000 francs au to­tal à deux as­so­cia­tions pi­lo­tées par Pierre Mau­det. Les dons ne sont pas pla­fon­nés à Ge­nève, mais un tel mon­tant sort de l’or­di­naire.

La pre­mière est l’as­so­cia­tion de sou­tien à Pierre Mau­det, dont il a ca­ché l’exis­tence aux ins­tances du Par­ti li­bé­ral-ra­di­cal (PLR) pen­dant six ans, jus­qu’à sa dis­so­lu­tion cet été, comme nous l’avons ré­vé­lé le 13 oc­tobre der­nier.

La se­conde, le Cercle Fa­zy-Fa­von, a gar­dé le tré­sor de guerre des ra­di­caux, dans le dos des li­bé­raux. Ce se­cret de fa­mille dé­cou­vert ré­cem­ment sus­cite bien des re­mous à l’in­terne. Ma­no­tel ne fi­gure pas dans la liste des do­na- teurs of­fi­ciels du PLR dans les comptes al­lant de 2013 à 2017, que nous avons éplu­chés. Pour­quoi la so­cié­té a-t-elle donc pré­fé­ré fi­nan­cer des as­so­cia­tions pa­ral­lèles au PLR? Il faut sa­voir qu’en ma­tière de fi­nan­ce­ment po­li­tique à Ge­nève, seuls les par­tis sont sou­mis à la règle de la trans­pa­rence.

«N’im­porte qui peut fi­nan­cer une cam­pagne de vo­ta­tion ou d’élec­tion sans rien dé­cla­rer, sauf s’il dé­pose une prise de po­si­tion ou une liste de can­di­dats», rap­pelle Pa­trick Asche­ri, chef du Ser­vice des vo­ta­tions et élec­tions, sans se pro­non­cer sur le cas de fi­gure.

In­ter­ro­gé sur ces dons, le di­rec­teur du groupe Ma­no­tel, Paul Mul­ler, ne tient pas à s’ex­pri­mer sur le su­jet, mais re­marque qu’à Ge­nève, «on fe­rait mieux de s’in­té­res­ser à la fis­ca­li­té des en­tre­prises».

Paul Miller était du voyage à Abu Dha­bi

En tant qu’an­cien chef du Dé­par­te­ment de l’éco­no­mie, Pierre Mau­det connaît les res­pon­sables de Ma­no­tel. Le ma­gis­trat a conduit of­fi­ciel­le­ment une dé­lé­ga­tion éco­no­mique à Abu Dha­bi en mai 2015, dont a fait par­tie Paul Mul­ler, di­rec­teur du groupe hô­te­lier et à l’époque pré­sident de la Fon­da­tion Ge­nève Tou­risme.

Au pro­gramme no­tam­ment: la vi­site d’une école suisse en de­ve­nir, «pi­lo­tée par le Ge­ne­vois Omar Da­nial, ac­tion­naire du groupe Ma­no­tel», re­la­tait en juillet et août 2015 le bul­le­tin d’in­for­ma­tion de la Chambre de com­merce, d’in- dus­trie et des ser­vices de Ge­nève.

Ce mul­ti­mil­lion­naire est par ailleurs proche de l’en­tou­rage li­ba­no-ge­ne­vois de Pierre Mau­det. À sa­voir Ma­gid Khou­ry, pré­sident de Cap­vest Ad­vi­sors, so­cié­té ac­tive dans l’im­mo­bi­lier et liée à Re­no­vis, pe­tite en­tre­prise de ré­no­va­tion di­ri­gée par An­toine Da­her, ami du ma­gis­trat. Ma­gid Khou­ry et An­toine Da­her ont mis sur pied le se­cond sé­jour de Pierre Mau­det aux Émi­rats, réa­li­sé six mois plus tard et ac­tuel­le­ment au coeur de l’af­faire ju­di­ciaire por­tant sur l’ac­cep­ta­tion d’un avan­tage.

C’est dans l’un des hô­tels du groupe, un quatre-étoiles aux Pâ­quis, que Pierre Mau­det a choi­si de cé­lé­brer ses 40 ans. En cam­pagne élec­to­rale pour son main­tien au Con­seil d’État, il a in­vi­té des can­di­dats à la dé­pu­ta­tion, des dé­pu­tés, des re­pré­sen­tants des com­munes, des jour­na­listes, la com­man­dante de la po­lice ou en­core le pro­cu­reur gé­né­ral. Cette soi­rée mu­si­cale a réuni plus de deux cents per­sonnes. Com­bien a-t-elle coû­té et qui a payé?

Cap­vest est aus­si do­na­teur

Pierre Mau­det ré­pond à une des ques­tions par l’in­ter­mé­diaire de ses avo­cats, Mes Gré­goire Man­geat et Fan­ny Mar­gai­raz. «Paul Mul­ler, pa­tron de Ma­no­tel, est un sou­tien de longue date», in­diquent-ils. Ils ajoutent: «Dans le cadre de la cam­pagne de ce prin­temps, plu­tôt qu’un don en es­pèces, Paul Mul­ler a pris en charge un apé­ri­tif de cam­pagne dans un de ses éta­blis­se­ments, le N’vY, qui a eu lieu le 6 mars, jour de l’an­ni­ver­saire de M. Mau­det. C’est à cette oc­ca­sion que le ma­gis­trat a lan­cé sa cam­pagne au Con­seil d’État, en pré­sence de ses co­lis­tiers, de nom­breux élus, prin­ci­pa­le­ment PLR et PDC, et de quelques con­nais­sances et proches, dont M. Fran­çois Long­champ, qui a pro­non­cé le dis­cours.»

Dans le dos­sier ten­ta­cu­laire du voyage à Abu Dha­bi, ce nou­veau vo­let Ma­no­tel pré­sente des si­mi­li­tudes avec ce­lui de l’im­mo­bi­lier. Cap­vest Ad­vi­sors, a-t-on ap­pris ré­cem­ment, fi­gure avec Re­no­vis par­mi les do­na­teurs de l’as­so­cia­tion de sou­tien à Pierre Mau­det.

Afin de sou­te­nir l’ac­tion de Pierre Mau­det

Concer­nant le don de Cap­vest Ad­vi­sors, Ma­gid Khou­ry, qui s’ex­prime dans la presse pour la pre­mière fois, in­dique «qu’il a uni­que­ment été ef­fec­tué afin de sou­te­nir l’ac­tion de Pierre Mau­det sur la base de convic­tions par­ta­gées en fa­veur de son ac­tion et de son en­ga­ge­ment pour une po­li­tique éco­no­mique dy­na­mique pour notre can­ton». An­toine Da­her n’a pas ré­pon­du à notre sol­li­ci­ta­tion.

Pour rap­pel, l’as­so­cia­tion de sou­tien à Pierre Mau­det a fi­nan­cé il y a quelques mois un son­dage pour le compte du ma­gis­trat. Quelque 35 000 francs ont été re­cueillis no­tam­ment par An­toine Da­her. Le Mi­nis­tère pu­blic in­ves­tigue sur le su­jet. Par ailleurs, une dé­non­cia­tion adres­sée au Par­quet af­firme qu’An­toine Da­her au­rait ré­glé tout ou par­tie des frais d’une autre fête d’an­ni­ver­saire pour les 40 ans de Pierre Mau­det, or­ga­ni­sée le 3 mars der­nier à L’Es­co­bar, un pe­tit bar des Grottes.

Se­lon notre en­quête, le groupe Ma­no­tel a ver­sé ces der­nières an­nées en­vi­ron 100 000 francs au to­tal à deux as­so­cia­tions pi­lo­tées par Pierre Mau­det.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.