En Inde, des smart ci­ties sortent de terre. Re­por­tage

Bilan - - Sommaire - PAR VA­LEN­TINE ZENKER

jai­pur, dans le nord-ouest de l’Inde. La capitale de l’Etat du Ra­jas­than compte quelque trois mil­lions et de­mi d’ha­bi­tants. Et les contours de l’ag­glo­mé­ra­tion ne cessent de s’étendre.

Son dy­na­misme éco­no­mique en a fait un hub, vé­ri­table car­re­four entre les ports ma­ri­times plus à l’ouest et les ré­gions in­dus­trielles du nord. Mais cette ex­pan­sion s’ac­com­pagne d’un ac­crois­se­ment dé­mo­gra­phique tout aus­si ga­lo­pant et de dif­fi­cul­tés ur­ba­nis­tiques à conte­nir ce dé­ve­lop­pe­ment. En Inde, plu­sieurs de

Les «smart ci­ties» se mul­ti­plient dans le pays pour pal­lier des chan­ge­ments à la fois cli­ma­tiques et de modes de vie. Ac­teurs pri­vés et pou­voirs pu­blics re­lèvent le dé­fi. Re­por­tage.

ces villes «de se­conde zone» sont ac­tuel­le­ment dans le même cas de fi­gure. Pour pal­lier la si­tua­tion, une so­lu­tion se pro­file aux quatre coins du pays: les «smart ci­ties».

Et Jai­pur est em­blé­ma­tique. A 20 km de son centre en­com­bré, le groupe in­ter­na­tio­nal Ma­hin­dra (fa­bri­cant de vé­hi­cules, mais aus­si four­nis­seur de ser­vices IT et ac­tif dans l’im­mo­bi­lier) a ac­quis 13 km2 de ter­rain pour y créer une «Ma­hin­dra World Ci­ty» (MWC). La firme in­dienne aux 16,9 mil­liards de dol­lars de chiffres d’af­faires en 2015 n’en est pas à son coup d’es­sai: il s’agit là du deuxième exem­plaire d’un site dé­jà opé­ra­tion­nel à Chen­nai, au centre de l’Inde.

A Jai­pur, c’est grâce à une co­en­tre­prise avec le gou­ver­ne­ment lo­cal que le pro­jet sor­ti­ra de terre. Il com­pren­dra trois sec­teurs d’ac­ti­vi­té éco­no­mique dis­tincts, des lo­ge­ments ain­si que des crèches ou en­core des hô­pi­taux.

En pla­ni­fiant une ville à cô­té de la ville, Ma­hin­dra sou­haite «dé­ve­lop­per de ma­nière du­rable des es­paces de vie plus ap­pro­priés aux be­soins des ha­bi­tants. Un éco­sys­tème entre les com­pa­gnies et les ci­toyens, en somme.»

LES EX­PERTS SUISSES DE LA DDC PRO­DIGUENT PAR EXEMPLE

DES CONSEILS POUR LA CONSTRUC­TION DE B­TI­MENTS PROPRES

«100 Smart Ci­ties» pré­vues

Ha­bi­ter près de son lieu de tra­vail consti­tue l’une des prio­ri­tés. Par­mi les autres, on trouve l’in­té­gra­tion de nou­velles technologies, no­tam­ment pour la ges­tion des trans­ports pu­blics. L’ap­pli­ca­tion Zip­go, dé­jà en ser­vice dans plu­sieurs autres villes, per­met ain­si d’op­ti­mi­ser ses dé­pla­ce­ments en ré­ser­vant à l’avance un siège payé en ligne après avoir vé­ri­fié l’état du tra­fic.

Par ailleurs, une ges­tion plus ef­fi­ciente des dé­chets est pré­vue, via un contrôle en temps réel grâce à l’au­to­ma­ti­sa­tion du ra­mas­sage. «Ain­si, nous pro­po­sons de la va­leur ajou­tée à toutes les par­ties pre­nantes et ré­dui­sons la pres­sion sur les in­fra­struc­tures», ex­plique San­jay Sri­vas­ta­va, char­gé du site de MWC Jai­pur.

Pour l’ins­tant, seuls des tra­vailleurs se rendent quo­ti­dien­ne­ment sur place.

Les pre­miers oc­cu­pants de la World Ci­ty em­mé­na­ge­ront dans une quin­zaine de mois. Ma­hin­dra a dé­jà at­ti­ré plu­sieurs autres firmes dans sa ci­té du fu­tur. Le construc­teur in­dien JCB ou en­core la Deutsche Bank in­té­gre­ront le pro­jet au fur et à me­sure de son avan­ce­ment.

Mais que dé­signe exac­te­ment une «smart ci­ty»? Le gou­ver­ne­ment in­dien ne pro­pose au­cune dé­fi­ni­tion of­fi­cielle, «en rai­son des as­pi­ra­tions et vo­lon­tés de chan­ge­ment va­riables de cas en cas». De leur cô­té, les re­pré­sen­tants de Ma­hin­dra parlent «d’un centre éco­no­mique in­té­grant des in­fra­struc­tures de qua­li­té».

La créa­tion de «smart ci­ties» fait par­tie d’un trend ur­ba­nis­tique plus large dans le pays et au-de­là. Le groupe au­to­mo­bile n’est pas le seul à s’y être mis. CIS­CO, spé­cia­li­sé dans les sys­tèmes de sé­cu­ri­té, lui a em­boî­té le pas.

Et le sec­teur pu­blic n’est pas en reste. Le gou­ver­ne­ment du pre­mier mi­nistre Mo­di en a fait un ob­jec­tif cen­tral, no­tam­ment en an­non­çant un plan in­ti­tu­lé

«100 Smart Ci­ties». Au terme d’un pro­ces­sus de sé­lec­tion des meilleures can­di­da­tures, le pou­voir na­tio­nal de­vrait ac­com­pa­gner l’éla­bo­ra­tion des pro­po­si­tions les plus pro­met­teuses.

Mais à ce jour, au­cune réa­li­sa­tion concrète n’a été me­née à terme. «Le gou­ver­ne­ment in­dien s’est lan­cé dans un très grand chan­tier. Nous pré­fé­rons nous concen­trer sur une exé­cu­tion plus mo­deste mais concrète», com­pare San­jay Sri­vas­ta­va, de MWC Jai­pur.

Même si elle n’in­ter­vient pas di­recte- ment dans les pro­jets de l’Exé­cu­tif in­dien, la Suisse, via son Dé­par­te­ment des af­faires étran­gères (DFAE), contri­bue tout de même au re­nou­veau de l’ur­ba­nisme.

La Di­rec­tion de dé­ve­lop­pe­ment et co­opé­ra­tion (DDC) mène ac­tuel­le­ment plu­sieurs opé­ra­tions, dont Ca­paCITIES, vi­sant à amé­lio­rer la pla­ni­fi­ca­tion ur­baine et la re­cherche dans ce do­maine en te­nant compte du chan­ge­ment cli­ma­tique. Ré­duire les émis­sions de gaz à ef­fet de serre et sen­si­bi­li­ser la po­pu­la­tion quant à l’uti­li­sa­tion des res­sources rares, comme l’eau po­table, consti­tuent les prio­ri­tés de la dé­lé­ga­tion hel­vé­tique en Inde.

Pro­jets pi­lotes

Par­mi les quatre villes sou­te­nues dans ce contexte, trois ont éga­le­ment été choi­sies par le gou­ver­ne­ment in­dien pour faire par­tie de son propre pro­gramme. «Ces pro­jets pi­lotes se­ront en­suite trans­po­sés à plus grande échelle, par exemple pour aug­men­ter la part des moyens de trans­port élec­triques. On peut ci­ter le cas des e-rick­shaws (taxis lo­caux à trois roues, ndlr) à Udai­pur», pré­cise Sil­via Mül­ler, por­te­pa­role du DFAE.

Les ex­perts du DDC, en par­te­na­riat avec le Mi­nis­tère de l’éner­gie, pro­diguent par ailleurs des conseils pour la construc­tion de bâ­ti­ments propres. Mal­gré des ef­forts pour re­cou­rir da­van­tage aux re­nou­ve­lables, l’Inde reste tou­jours lar­ge­ment dé­pen­dante des com­bus­tibles fos­siles pour as­su­rer sa forte ex­pan­sion. Se­lon l’Agence in­ter­na­tio­nale de l’éner­gie, il se­ra très ar­du d’in­ver­ser la va­peur dans les an­nées à ve­nir. Le dé­fi pour les villes in­tel­li­gentes du fu­tur est bel et bien éco­lo­gique avant tout.

IN­NO­VA­TION

Le groupe Ma­hin­dra a ac­quis 13 km2 de ter­rain à Jai­pur afin de créer une ci­té du fu­tur au­tour de sa firme.

«Ma­hin­dra World Ci­ty» réuni­ra des sites éco­no­miques, lo­ge­ments, crèches, hô­pi­taux...

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.