Pas de sub­ven­tions, mais des idées

Bilan - - Décryptage - MAT­THIEU HOFFSTETTER

SOU­TIEN L’Etat n’a pas à ver­ser des fonds à un sec­teur. Pour­quoi sou­te­nir les mé­dias et pas la si­dé­rur­gie, la ver­re­rie ou les ca­bi­nets d’avo­cats? Ce­pen­dant, l’in­for­ma­tion n’est pas un bien comme les autres: qui peut en­vi­sa­ger une dé­mo­cra­tie sans que les ci­toyens ne soient conscients de leurs choix? L’Etat a donc un rôle à jouer.

Mais plu­tôt que de ver­ser de l’argent, il y a des dis­po­si­tifs qui pour­raient être mis en place pour ai­der les mé­dias. Des dis­po­si­tifs fi­nan­ciers comme des prêts à taux 0 pour des in­ves­tis­se­ments lourds, ou la dé­fis­ca­li­sa­tion de cer­tains pla­ce­ments, afin d’en­cou­ra­ger le fi­nan­ce­ment de la mo­der­ni­sa­tion des moyens de pro­duc­tion et de dif­fu­sion. Un dis­po­si­tif si­mi­laire pour­rait per­mettre de sou­te­nir l’émer­gence et le dé­ve­lop­pe­ment de nou­veaux mé­dias ou de for­mats in­no­vants, avec un in­cu­ba­teur des­ti­né aux start-up du sec­teur News Tech.

D’autre part, les au­to­ri­tés pour­raient pro­po­ser aux jour­na­listes (sa­la­riés ou free-lance) l’ac­cès gra­tuit à des bases de don­nées et à des en­quêtes, voire créer un dé­par­te­ment au sein de l’OFS des­ti­né à co­opé­rer avec les mé­dias pour des en­quêtes ponc­tuelles ou ré­gu­lières.

En­fin, l’ef­fort ma­jeur de­vrait por­ter sur le lec­to­rat. Les mé­dias ne souffrent pas seu­le­ment de pro­blèmes éco­no­miques, mais aus­si d’une dé­fiance crois­sante du grand pu­blic. Sites com­plo­tistes, fake news, mé­fiance vis-à-vis des jour­na­listes ali­mentent la baisse des au­diences et donc le re­cul des re­ve­nus pu­bli­ci­taires. Ce mou­ve­ment est no­tam­ment lié à la mé­con­nais­sance des mé­dias et du tra­vail des jour­na­listes, la­quelle ali­mente les théo­ries les plus folles. Il faut pro­po­ser aux jeunes éco­liers une ini­tia­tion aux mé­dias et à l’in­for­ma­tion, avec des jour­na­listes ca­pables d’ex­pli­quer la dé­marche d’in­ves­ti­ga­tion, l’im­por­tance des preuves, la pro­tec­tion des sources… Cette ini­tia­tion dans les pe­tites classes pour­rait se pour­suivre avec des ate­liers de jour­na­lisme à l’ado­les­cence afin de com­prendre, cher­cher, ré­di­ger et dif­fu­ser l’in­for­ma­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.