COMMENT RÉ­DUIRE LES IN­ÉGA­LI­TÉS SO­CIALES

Bilan - - Dossier -

Les ac­teurs po­li­tiques peuvent agir pour ten­ter de ré­duire les dis­pa­ri­tés so­ciales. Voi­ci comment.

For­ma­tion

Le rôle de la for­ma­tion est fon­da­men­tal puisque celle-ci joue un rôle dé­ter­mi­nant dans l’as­cen­seur so­cial. Le com­bat pour l’éga­li­té des chances passe par le fi­nan­ce­ment des études, en par­ti­cu­lier su­pé­rieures, dont le prix est exor­bi­tant pour les mé­nages de condi­tion mo­deste. Les bourses fi­gurent par­mi les moyens les plus ef­fi­caces pour en­cou­ra­ger l’ac­cès à la for­ma­tion et pour cor­ri­ger les in­éga­li­tés. Or, en 2015, les ci­toyens hel­vé­tiques ont re­je­té par 72,5% des voix une ini­tia­tive po­pu­laire vi­sant à har­mo­ni­ser l’oc­troi des bourses sur le plan na­tio­nal.

Re­ve­nu et for­tune

La re­cherche de l’équi­té fis­cale passe par de pro­fondes ré­formes. Pour y par­ve­nir, d’au­cuns pré­co­nisent l’adop­tion d’une flat tax. Ce sys­tème consiste à fixer un taux d’im­po­si­tion unique ba­sé sur les re­ve­nus bruts des contri­buables des­quels se­raient re­tran­chés les mon­tants ver­sés aux as­su­rances so­ciales obli­ga­toires (sauf les co­ti­sa­tions du 2e pi­lier). Si­mul­ta­né­ment à la conver­sion du sys­tème fis­cal à la flat tax, les au­to­ri­tés pour­raient mettre en oeuvre une po­li­tique so­ciale trans­pa­rente axée sur des al­lo­ca­tions ci­blées et dé­taxées afin de cor­ri­ger les in­éga­li­tés.

San­té

En jan­vier 2013, le Conseil fé­dé­ral a lan­cé la stra­té­gie glo­bale San­té 2020, dont l’ob­jec­tif est de ré­for­mer l’en­semble de la branche. Por­tée par le conseiller fé­dé­ral Alain Ber­set, elle vise no­tam­ment l’ac­cès aux soins pour les per­sonnes les plus vul­né­rables et l’exo­né­ra­tion des primes des en­fants des mé­nages à faible re­ve­nu et de la classe moyenne. Mais le Par­le­ment ne par­vient pas à se mettre d’ac­cord pour agir dans ce sens. Le com­bat contre les in­éga­li­tés dans la san­té passe aus­si par une sen­si­bi­li­sa­tion ac­crue des mé­nages les plus dé­fa­vo­ri­sés. Une étude a mon­tré que les en­fants is­sus de cette ca­té­go­rie de la po­pu­la­tion concentrent 60% de ca­ries den­taires. De même, le risque de sur­poids est plus éle­vé chez les per­sonnes les plus vul­né­rables. Les ac­teurs de la san­té es­timent donc qu’il faut me­ner une po­li­tique de pré­ven­tion da­van­tage ci­blée sur les mé­nages les plus fra­giles.

Re­traite

La ré­forme pré­voyance vieillesse 2020 qui se­ra sou­mise au peuple en sep­tembre pro­chain cherche à com­pen­ser la baisse du taux de conver­sion du 2e pi­lier et le re­lè­ve­ment de l’âge de la re­traite des femmes de 64 à 65 ans. Pre­mière me­sure: la rente AVS men­suelle des fu­turs ren­tiers aug­men­te­ra de 70 francs pour une per­sonne seule et de 226 francs au maxi­mum pour un couple ma­rié. Deuxième me­sure: les femmes se­ront mieux as­su­rées dans le 2e pi­lier. Avec l’abais­se­ment du seuil d’en­trée (d’en­vi­ron 21 000 francs à quelque

14 000 francs), près de 220 000 per­sonnes, dont une forte ma­jo­ri­té de femmes, co­ti­se­ront pour leurs vieux jours. Ce qui ré­dui­ra le risque de pau­vre­té à la re­traite. Troi­sième me­sure: les per­sonnes de condi­tion mo­deste pour­ront prendre une pré­re­traite à des con­di­tions plus avan­ta­geuses qu’au­jourd’hui.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.