SV Group s’en­gage pour les pro­duits de sai­son

Le lea­der suisse de la res­tau­ra­tion col­lec­tive, dont les as­perges et les fraises sont em­blé­ma­tiques, en­tend confir­mer ses en­ga­ge­ments.

Bilan - - Leaders - SERGE GUERTCHAKOFF

ALI­MEN­TA­TION Il a fal­lu faire pa­tien­ter la clien­tèle de ses res­tau­rants, une tren­taine en Suisse ro­mande, pour per­mettre à SV Group de pro­po­ser des as­perges ro­mandes. En ef­fet, cette so­cié­té te­nait à res­pec­ter ses en­ga­ge­ments en ma­tière de du­ra­bi­li­té. A ce pro­pos, elle en­tend li­mi­ter aus­si au­tant que pos­sible les den­rées ali­men­taires ache­mi­nées par fret aé­rien ou pro­duites sous serres chauf­fées avec des éner­gies non re­nou­ve­lables. A l’image de No­vae Res­tau­ra­tion, un de ses prin­ci­paux concur­rents ro­mands, SV Suisse fa­vo­rise sys­té­ma­ti­que­ment les pro­duits lo­caux grâce à des par­te­na­riats étroits avec ses four­nis­seurs.

Afin de mettre en place un ap­pro­vi­sion­ne­ment suf­fi­sant et qua­li­ta­tif la­bel­li­sé «Suisse Ga­ran­tie», SV s’est ap­puyée sur Lé­gu­ri­vie­ra. Ain­si, les as­perges sont is­sues des cultures de Mau­rice Dus­sex à Saillon (VS) alors que les fraises pro­viennent de Mau­rice Mange à Gol­lion (VD). SV Group mène en pa­ral­lèle une cam­pagne d’in­for­ma­tion dans ses res­tau­rants pour rap­pe­ler qu’une as­perge im­por­tée d’Amé­rique du Sud a un coût éco­lo­gique. «Il en va de même pour les fraises dont la qua­li­té gus­ta­tive en fé­vrier est re­la­tive», pré­cise Mar­kus Bur­khardt, di­rec­teur Suisse ro­mande de SV Suisse.

SV Group ga­ran­tit à ses clients la pro­ve­nance suisse de ses fruits et lé­gumes.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.